Afrique: CAN 2021 - Report du tirage au sort, le Cameroun pas fautif

Initialement prévu le 25 juin 2021, le tirage au sort de la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2021 a été reporté pour des raisons logistiques liées à la pandémie de Covid-19 selon la Confédération africaine de football (Caf). Un argument qui ne passe pas chez les autorités camerounaises.

Le ministre camerounais des Sports est revenu sur le sujet, alors que certains voyaient derrière ce report du tirage au sort une impréparation du pays hôte de la compétition. Pour Narcisse Mouelle Kombi, le Cameroun n'est en rien lié à cette décision.

« Il me plaît de réaffirmer avec force et au regard du cahier de charges de cette activité, que le Cameroun était prêt à assumer ses responsabilités contractuelles d'une part et à mettre à l'aise nos partenaire de la CAF, propriétaire de l'événement, à la date précédemment indiquée, le Cameroun était prêt (... ) Le plan de la salle, le scénario et la scénographie du spectacle avaient été présentés à la Caf et transmis ; les échantillons de billets d'invitation avaient déjà été apprêtés et présentés à la Caf pour validation. Les modèles de mascottes et de l'hymne retenus à l'issue de concours artistiques nationaux avaient déjà été envoyés à la Caf pour homologation », a expliqué le ministre, également président du COCAN.

« La cérémonie de tirage au sort de la CAN qui s'est jouée en Egypte s'est déroulée trois mois avant le début de la compétition. Et dans les annales de la Caf, on peut vérifier que le délai de trois mois est raisonnable. Donc, le report ne pose aucun problème ni au COCAN ni à la CAF », a tempéré le ministre Mouelle Kombi, d'après qui la balle est désormais dans le camp de la CAF et de la FIFA.

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X