Cote d'Ivoire: Filière avicole - La Côte d'Ivoire vise une production de 200 000 Tonnes de viande de poulet et 3,37 milliards d'unités d'œufs à l'horizon 2030

Le ministre des ressources animales et halieutiques, Sidi Touré, a procédé à l'inauguration, le jeudi 10 juin, d'une ferme d'expérimentation à l'Université Nangui Abrogoua.

L'Université Nangui Abrogoua dispose désormais d'une ferme avicole expérimentale. C'est un don du ministère des ressources animales et halieutiques.

L'infrastructure d'une capacité de deux fois 1000 têtes de volaille, a été inaugurée le jeudi 10 juin, par le ministre des ressources animales et halieutiques, Sidi Tiémoko Touré. Il avait à ses côtés, Prof. Méité Méké, directeur de cabinet adjoint du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Prof. Tano Yao, Président de l'Université Nangui Abrogoua, Dr. Essoh Franck Aimé, coordonnateur du Programme d'appui à la production avicole nationale, ainsi que plusieurs enseignants et étudiants de ladite université.

A l'occasion, le ministre Sidi Touré a indiqué que cette ferme avicole vient compléter le dispositif d'encadrement des étudiants en Master professionnel d'aviculture à l'Université Nangui Abrogoua. « Cette initiative-t-il souligné, découle du partenariat formel établi entre cette institution et notre ministère depuis 2018. Le ministère, en s'engageant dans ce partenariat entend traduire en actions concrètes, la volonté du gouvernement de faire de l'aviculture ivoirienne, une filière agropastorale prospère, compétitive, pourvoyeuse d'emplois décents et au centre de la lutte contre l'insécurité alimentaire aussi bien milieu urbain que rural », a-t-il affirmé.

Avant d'ajouter que l'ambition du gouvernement est d'atteindre une production qualitative de 200 000 Tonnes de viande et de 3,37 milliards d'unités d'œuf de consommation à l'horizon 2030. C'est pourquoi il a exhorté les jeunes à saisir cette opportunité en se soumettant à l'encadrement prévu par les formateurs et en se responsabilisant dans perfection de leur savoir-faire et savoir-être, pour contribuer ainsi, à la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement de la filière avicole.

Le ministre a aussi noté que la filière avicole ivoirienne se porte bien. « L'aviculture ivoirienne s'est bonifiée au fil des années. Elle a passé plusieurs caps pour se situer aujourd'hui, parmi les filières agro-industrielles à fort impact sur les indicateurs sociaux et économiques. Sa production s'est dynamisée passant d'environ de 32 000 Tonnes de viande et 749 Millions d'Unités d'œufs de consommations en 2012, à plus de 56 000 Tonnes de viande et 1, 651 Milliards d'unités d'œufs de consommation en 2018. Soit une augmentation respectivement, de 76% et 120% », a-t-il soutenu.

Précisant que le chiffre d'affaires s'est également envolé sur la même période avec 250 Milliards de Fcfa, en 2019, contre 70 Milliards en 2012.

A l'en croire, la filière avicole ivoirienne est en train d'écrire une nouvelle page de son histoire par sa solide professionnalisation et son industrialisation. Pour le ministre, cette filière pourrait être pour le secteur de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, une réelle opportunité d'insertion des diplômés de nos universités et grandes écoles.

Pour sa part, le représentant du ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a exprimé sa gratitude au ministre pour ce don qui va permettre à l'Université Nangui Abrogoua d'améliorer ses performances. « Je salue l'évolution positive des structures universitaires. Notre système qui piétinait, commence à remplir sa mission. A savoir, permettre à la jeunesse de se prendre en charge », s'est-il réjoui.

Dans le même sens, le président de l'Université Nangui Abrogoua a indiqué que cette ferme est un outil qui permettra d'améliorer l'employabilité et la compétence des étudiants de cette université. « Nous devons adapter nos offres de formation pour assurer l'adéquation entre l'offre et la demande. Cette ferme permettra de briser la méfiance des entreprises par rapport au recrutement de nos étudiants », a-t-il affirmé.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X