Madagascar: Naivo Raholdina - Pour une enquête sur Antanandrano

Le député Naivo Raholdina est descendu à Antanandrano pour constater de visu la réalité.

Le litige foncier sur le terrain du centre récepteur à Antanandrano est loin d'être réglé. Le député Naivo Raholdina élu dans le Ve arrondissement, et non moins président de la commission Aménagement du Territoire et Gestion Foncière à l'Assemblée nationale est descendu sur les lieux, hier, pour constater de visu la réalité.

Cet élu a ainsi rencontré un groupe d'héritiers. Lors de cette entrevue, il a invité ces derniers à rester calme, en attendant la suite des investigations. Le président de la commission de l'Aménagement du Territoire et Gestion Foncière a également lancé un appel à l'endroit de l'opérateur téléphonique pour arrêter les travaux de clôture sur le dudit terrain. Il revendique aussi qu'« une enquête soit menée au niveau du ministère de la justice pour que la lumière soit faite dans cette affaire ».

Le député tient également à rappeler que depuis le 1er juin, 11 députés ont déjà déposé leur requête auprès de l'Assemblée nationale, à propos de ce litige foncier. De ce fait, il a fait remarquer que « ce n'est pas vrai que des responsables étatiques ne se penchent pas sur ce cas ». Ce « mpikabary » membre de l'Académie malgache n'entend pas ainsi laisser traîner cette affaire.

Plus de: Midi Madagasikara

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X