Madagascar: Artisanat Boeny - L'exportation des matières premières brutes nuit aux artisans

Les artisans du Boeny lancent un appel aux autorités pour l'arrêt de l'exportations des matières premières brutes. Elle pénalise les artisans locaux.

LES 70% de la population dans la région Boeny vivent de l'artisanat. Les treize secteurs de l'artisanat et cent cinquante-neuf catégories d'emploi à Madagascar existent également à Mahajanga.

Mais les artisans locaux ne jouissent pas des avantages des matières premières locales. elles sont exportés en brut à savoir l'or et l'argent, les bois précieux ainsi que le raphia.

« Nous possédons la meilleure qualité de matières premières de base de l'artisanat telle que l'or et le bois précieux. Nous déplorons qu'elles soient exportées sans avoir été transformées ici sur place avant d'être envoyées à l'extérieur. On assiste à une gabegie actuellement. Nous exigeons que cette pratique cesse et que la commercialisation soit libéralisée », a déclaré le Président de la Chambre des métiers et de l'artisanat de Boeny, Josvah Simon, vendredi dernier lors de la célébration de la journée mondiale de l'artisanat, à la chambre de Commerce et de l'Industrie de Mahajanga.

La célébration de la journée mondiale de l'environnement a été marquée par une vente exposition à la chambre de Commerce et de l'Industrie depuis vendredi et pendant trois jours à Mahajanga be.

Pas de débouchés

Le thème pour cette année est axée sur « Œuvrons ensemble pour l'émergence de l'artisanat ».

Le Directeur régional du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat Boeny, pour sa part, a souligné dans son discours que la région Boeny est riche en matières premières de base pour le secteur de l'artisanat.

« L'appui technique du secteur artisanal par le biais du ministère est un défi économique et social pour le développement social. Car 70% de la population vivent du secteur. Des renforcements de capacité et formations ont été dispensés aux artisans. Nous incitons tout le monde à consommer les produits locaux et élevons haut le Vita Malagasy », a exhorté le directeur.

Les débouchés et marché extérieur sont difficiles à trouver pour l'artisanat Boeny.

Le Président de la Chambre des métiers a aussi revendiqué un local ou emplacement pour la vente des produits.

Plus de: L'Express de Madagascar

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X