Madagascar: Développement - Le plan d'urbanisme directeur des grandes villes à mettre à jour

Six villes, à savoir Antsiranana, Fianarantsoa, Toliara, Mahajanga, Antsirabe et Toamasina bénéficieront d'une mise à jour de leur plan d'urbanisme directeur dans le cadre du PADEVE. D'un montant de 33 millions d'euros, le Programme d'Appui et de Développement des Villes d'Équilibre (PADEVE) est un programme de développement urbain initié en 2011 par le MATP.

Dans ce contexte, « Nous allons avancer dans la mise à jour des Plans d'Urbanisme Directeur, l'élaboration des contrats-programmes et plan d'urbanisme de détail. L'objectif étant que les communes pourront être dotées d'outils de planification et de gestion urbaine dans le respect des équilibres de développement de la ville. À travers différentes étapes, ces villes auront leurs plans d'urbanisme révisés », indique Olisoa Felana, directeur du développement urbain durable au niveau du ministère de l'Aménagement du territoire et des Travaux publics (MATP).

Le problème actuel étant que les grandes villes de Madagascar ne peuvent plus répondre aux besoins de l'urbanisation accélérée d'aujourd'hui. Cette rapide croissance démographique ne permet pas de disposer d'une structure de gouvernance urbaine efficace.

À cet effet, le programme aura pour objectif la création d'un environnement d'infrastructures et de services urbains, propice s au développement économique, et à l'amélioration du cadre de vie de la population urbaine. Cela se fera grâce à la rationalisation de la programmation des investissements publics en milieu urbain.

« Dans le cadre de l'amélioration de l'assainissement, il y aura des actions concernant l'amélioration du drainage et la réduction des inondations. Dans la ville de Toliara par exemple, des drains centraux seront réhabilités. Le problème dans la ville de Toliara c'est que, en période de pluie, le risque d'inondation est grand », enchaîne le responsable.

Par ailleurs, des opérations d'expropriation sont effectuées par rapport à différentes constructions du programme en question. Dans la ville de Toliara, cinq cent vingt-trois personnes sont concernées par cette expropriation. 30% d'entre elles ont reçu des indemnisations.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X