Sénégal: Le Mouvement pour la défense de la démocratie de retour dans la rue

Le M2D a organisé des manifestations vendredi 11 juin à Dakar, Diourbel et Ziguinchor pour exiger la libération des détenus incarcérés après les émeutes de mars dernier. Des violences qui avaient fait au moins 13 morts, dans le contexte de la procédure visant Ousmane Sonko. La coalition de partis politiques et d'organisations de la société civile qui le soutient avait suspendu les manifestations après une médiation du khalife général des Mourides. Mais le M2D entend maintenir la pression.

Chapeau sur la tête et écharpe aux couleurs du Sénégal autour du cou, Ousmane Sonko cite un à un les noms des détenus qualifiés de « politiques » arrêtés il y a trois mois.

Sur l'estrade installée place de l'Obélisque, l'opposant accuse une nouvelle fois le pouvoir d'instrumentaliser la justice. « Le combat continue », dit-il. Une nouvelle manifestation est d'ores et déjà prévue le 23 juin prochain.

Après une pause, le M2D sonne donc le rappel des troupes, et dément le gouvernement qui avait évoqué la présence de « forces occultes » lors des émeutes. « Il n'y a jamais eu de "terroristes" ici », clame son coordonnateur Cheikh Tidiane Dièye.

Est-ce la fin de la médiation menée par le khalife général des Mourides ? Pour Chérif Souleymane, qui se présente comme un guide religieux, la balle est dans le camp du président. « Macky Sall, il n'entend pas, il n'écoute personne. Ça, c'est la phase A. La 2e phase, ce sera pire que ça. »

En vue des prochaines élections locales, en janvier 2022, la mobilisation doit aussi se poursuivre dans les urnes, selon Maïmouna Dièye, présidente des femmes du Pastef, le parti d'Ousmane Sonko. « Ces élections seront l'occasion pour le peuple sénégalais de montrer à Macky Sall qu'il a montré ses limites. Nous voulons autre chose. »

Le mouvement exige une nouvelle fois la tenue des élections législatives prévues en 2022, avant la présidentielle de 2024. Le président Macky Sall, quant à lui, entame ce samedi une nouvelle tournée à l'intérieur du pays, au nord, dans les régions de Saint-Louis et Matam.

A La Une: Sénégal

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X