Madagascar: Lutte contre l'insécurité alimentaire - La société Kobama monte au front

De la farine enrichie. C'est la solution avancée par la société Kobama pour renforcer la lutte contre l'insécurité alimentaire chronique dans le Sud.

Le rôle et la contribution du secteur privé tiennent une place importante dans les thématiques discutées durant le colloque pour l'émergence du Sud de Madagascar qui a démarré, hier, à Tolagnaro. En parallèle aux discussions des acteurs politiques au camp militaire Flacourt, les acteurs du secteur privé ont tenu une rencontre avec des responsables ministériels et les responsables du projet FIHARIANA.

Parmi les intervenants dans le thème "autosuffisance alimentaire, dans le respect de l'environnement", Naina Randriamananjara, administrateur de Kobama, a fait part de la volonté de cette entreprise à apporter sa part dans la lutte contre l'insécurité alimentaire. Forte de ses quarante années d'existence, elle est réputée dans la production de farine. Elle compte mettre à profit ses compétences pour renforcer la riposte contre le kere par la production d'une farine enrichie en nutriments.

Production d'engrais

"Kobama est toujours prête à servir l'intérêt de la nation. Nous sommes capables de satisfaire le ravitaillement des enfants victimes de sous nutrition dans le Sud, plus précisément ceux dans les régions Androy et Anosy, avec cette farine enrichie", déclare Naina Randriamananjara. L'entreprise s'engage, aussi, dans la création d'emploi. Le propriétaire de l'usine Kobama dispose d'une autre unité de production, sise à Amboasary Atsimo. Il s'agit de l'usine Zema ou "Zezika Malagasy", spécialisée dans la production d'engrais biologique.

"L'ouverture de l'usine Zema permettra aux habitants d'Amboasary Atsimo d'avoir un emploi fiable, surtout en cette période post-Covid. En plus d'être une manne d'emploi, cette usine apportera des retombées financières conséquentes pour la région et contribuera à la stratégie de relèvement post-pandémie de l'État", explique l'administrateur de la société Kobama. Étant donné l'envergure de la mise en marche de Zema et de sa production, le port d'Ehoala, sis à Taolagnaro est un atout capital. Une clarification de la situation de ce port est, toutefois, nécessaire pour favoriser le développement de cette entreprise malgache et l'essor des produits "made in Madagascar", sur le marché international.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X