Madagascar: Achat de terrain - Le PDG de Cotisse sous les verrous

Alain Eddie Nantenaina Rakotoarisoa, président directeur général de la coopérative de transport Cotisse se trouve en prison depuis jeudi soir, pour corruption, faux et usage de faux.

Alain Cotisse, de son vrai nom Alain Eddie Nantenaina Rakotoarisoa, a été placé sous mandat de dépôt à la maison centrale d'Antanimora au terme de sa comparution devant le juge d'instruction près le Pôle anti-corruption (PAC), jeudi soir.

Ce président directeur général de la coopérative de transport Cotisse est poursuivi pour corruption, faux et usage de faux, d'après les informations judiciaires.

« C'est confirmé, il est en prison. Ses inculpations sont parties d'un achat de terrain à Anosiavaratra », confie Solofohery Razafindrakoto, procureur du second degré du PAC.

« Le terrain, objet de la bataille judiciaire, se trouve près de la déviation de Lazaina... Je pense qu'il y a quelque chose de louche au sein du service des domaines, car nous, habitants de ce quartier savons très bien qu'il appartient déjà à une quelqu'un d'autre. Or, le chef de chantier présent sur place explique qu'il est devenu propriété de Cotisse », raconte une source civile. Selon des renseignements précis, Alain Eddie avait effectué un achat direct.

Titré et borné

« Les problèmes sont survenus depuis deux ans. Il les aurait minimisés car le terrain est déjà titré et borné à lui. Il n'aurait pas pensé que ça ira trop loin. D'ailleurs, ce n'est pas un grand domaine, il s'agit d'un terrain de 600 ou 800 mètres carrés de superficie et il est vide », indique son cousin. La partie adverse est un acteur habile de vente et achat de propriété foncière, d'après explications des autorités dans l'Avaradrano. Elle a porté l'affaire en justice, soupçonnant le PDG de Cotisse d'avoir commis des actes de corruption d'agents publics pour gagner facilement le terrain en question.

Des bribes d'informations glanées révèlent également qu'une infraction portant sur faux et usage de faux dans la transaction immobilière a également été constatée.

La défense du prévenu n'a pas encore pu être entendue concernant l'affaire. Pour le moment, la mise en détention préventive de l'entrepreneur connu dans le secteur du transport modernisé a laissé les observateurs pantois.

Plus de: L'Express de Madagascar

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X