Sénégal: Kaolack/Arrestation de "kilifeu" de Y'en a marre - Sonko annonce une mobilisation nationale dans les prochains jours à Kaolack

Derrière le Président du Grand parti Malick Gakou qui a fermement condamné la répression des autorités administratives et policières à Kaolack sur les manifestants de Senelec mercredi dernier, le Président du parti Pastëf/Les Patriotes, a décidé hier, vendredi 11 juin, de retourner à Kaolack dans les prochains jours pour y poursuivre une manifestation nationale qui va regrouper toutes les organisations en quête de liberté et de démocratie dans le pays.

Pour Ousmane Sonko, cette manifestation est le prétexte pour combattre ces formes d'injustice sociale, comme le droit à la marche que le gouvernement de Macky Sall a toujours cherché à confisquer. Ce qui est aujourd'hui le cas avec l'arrestation de "Kilifeu" (finalement libéré hier, vendredi) et près d'une cinquantaine de jeunes manifestants.

En effet, arrivé à Kaolack hier matin pour soutenir ce dernier, le leader du Pastëf, après une critique acerbe du régime de Macky Sall, ne s'est non plus privé de recadrer le Préfet du département de Kaolack. "On nous a signalé que le Préfet de Kaolack a dit qu'il ne va jamais accorder de marches tant qu'il séjournera à Kaolack. Mais, nous lui signifions que c'est grâce à ce genre d'administrateurs que certains parlent de petits fonctionnaires. Nous tenons aussi à lui apprendre qu'avec ou sans autorisation venant de lui, nous poursuivrons la manifestation que nous comptons organiser prochainement à Kaolack " a lancé le leader du Pastëf.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X