Algérie: Ceux qui ont opté pour le boycott sont libres dans leur choix à condition de ne pas l'imposer aux autres

Alger — Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a estimé, samedi, que ceux qui ont fait le choix du boycott sont libres dans leur position, "à condition de ne pas l'imposer aux autres".

Dans des déclarations à la presse après l'accomplissement de son devoir électoral, le Président de la République a affirmé que "ceux qui ont choisi le boycott, c'est leur droit, à condition qu'ils n'imposent pas leur décision aux autres, car tout le monde est libre dans ce pays, mais dans le respect de l'autre".

Après avoir rappelé que voter se veut "un devoir national", le Président Tebboune a évoqué les prévisions concernant les résultats de ces échéances, indiquant à ce propos: "J'ai déjà déclaré que le taux de participation ne m'intéressait pas. Ce qui m'importe est que ceux qui sortiront de l'urne détiennent la légitimité populaire qui leur permettra, demain, d'exercer le ouvoir législatif".

Plus de: Algerie Presse Service

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X