Congo-Kinshasa: Cérémonies de rapatriement des restes de Lumumba - Son petit fils demande la transparence

À peine le calendrier annoncé, la restitution des restes de Patrice Emery Lumumba a été reportée sine die. La raison invoquée par les autorités est la crise sanitaire. Jean-Jacques Lumumba, le petit fils du père de l'indépendance congolaise demande la transparence sur les frais occasionnés par ces cérémonies.

Le président congolais Felix Tshisekedi devait aller à Bruxelles pour assister à une première cérémonie dans une dizaine de jours. La dent, puisqu'il s'agit de ça, devait ensuite être présentée pour des hommages dans plusieurs villes de la République démocratique du Congo. Finalement il n'y aura rien de tout ça, officiellement à cause de la troisième vague de Covid-19. C'est ce que le Premier ministre congolais Sama Lukonde Kyenge a annoncé vendredi en Conseil des ministres, et qui a été confirmé aussi côté belge ce samedi par son homologue belge Alexander de Croo. Du côté de la famille Lumumba, peu de réactions. À part cet appel lancé par son petit-fils et activiste anti-corruption Jean-Jacques Lumumba à clarifier le budget de ces cérémonies. La RDC, explique-t-il, n'a pas les moyens de faire des dépenses d'exception.

Je pense que l'occasion est choisie pour pouvoir éclaircir l'opinion nationale et internationale sur l'utilisation de la somme de 16 millions de dollars pour ces festivités. Le Congo est un pays pauvre avec beaucoup de priorités (...) qui manque de tout. Et je pense que ce report permettra d'éclaircir toutes ces zones d'ombre, parce qu'il ne faudrait pas utiliser la mémoire de Lumumba ou le rapatriement des reliques de Lumumba pour frustrer la population. parce qu'il s'agira d'un événement heureux pour l'honneur de ce grand Africain.

RD CONGO _Son SOIR Report hommage Lumumba : reax famille peut être un mal pour un bien, cela permettra de clarifier budget

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X