Cote d'Ivoire: Journées nationales de l'évaluation de la conformité 2021 - Les opérateurs économiques exhortés à privilégier la démarche qualité

L'immeuble Crrae-Umoa à Abidjan-Plateau a abrité, les 8 et 9 juin, les Journées nationales de l'évaluation et de la conformité (Jnec 2021). Cet événement qui était à sa deuxième édition, a été organisé par le ministère du Commerce et de l'Industrie. Placées sous la présidence du ministre Souleymane Diarrassouba, les Jnec 2021 ont été parrainées par le député-maire de Marcory, Aby Raoul.

Les nombreux participants ont mené les réflexions autour du thème de l'édition qui était : « Accréditation : enjeux pour les organismes d'évaluation de la conformité et garantie pour la santé et la sécurité de la population ».

L'objectif de ces journées, selon Emmanuel Tra Bi, directeur de l'Industrie, était d'une part de « contribuer à la promotion de la compétitivité des entreprises ivoiriennes par le développement des activités d'évaluation de la conformité, de certification, d'accréditation et de métrologie, et d'autre part de promouvoir des mesures de protection de l'environnement et des consommateurs ».

En effet, comme il l'a expliqué, dans le cadre de la globalisation des échanges commerciaux, l'élimination des barrières tarifaires et l'entrée en vigueur de la zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), « la reconnaissance mutuelle des procédures d'évaluation de la conformité des produits est une nécessité afin que celles-ci ne deviennent pas des obstacles techniques au commerce ».

De plus, « dans cette mondialisation, la qualité des produits devient un critère aussi bien de sélection que d'exclusion dans le système commercial multilatéral et d'économie internationale (...) Les opérateurs économiques ivoiriens et organisations professionnelles sont donc invités à privilégier la démarche qualité dans leurs différents processus ».

Pour faire face aux défis de la mondialisation, la Côte d'Ivoire doit améliorer en permanence son infrastructure de la qualité en développant des outils pour assurer la compétitivité de ses produits et services. « L'évaluation de la conformité se présente à cet égard comme l'un de ces outils qui mérite une attention toute particulière », a ajouté Emmanuel Tra Bi.

L'évaluation de la conformité, a-t-il poursuivi, permet de donner la preuve que les exigences techniques sont satisfaites à travers les activités des organismes d'inspection, de certification et des laboratoires. Elle bâtit la confiance dans la qualité des biens et services dans les transactions commerciales et assure la compétitivité des produits et services en vue d'une meilleure intégration dans le commerce mondial.

Les deux journées qu'ont duré les Jnec 2021, ont été meublées d'expositions d'équipements, de technologies et de savoir-faire en matière d'évaluation de la conformité, mais également d'animations, de conférences et panels sur des thématiques pertinentes portant sur les enjeux de l'accréditation, de l'expertise et de la compétence des organismes chargés de l'évaluation de la conformité afin d'assurer la santé et la sécurité des populations.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X