Congo-Brazzaville: Science - Vers la protection de la propriété intellectuelle des chercheurs

A l'issue de la visite des structures sous tutelle à la Cité scientifique (Ex- Orstom), le 11 juin à Brazzaville, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Edith Delphine Emmanuel, a indiqué qu'un travail juridique sera fait pour protéger les œuvres de l'esprit des chercheurs congolais.

« Il y a des inventions qui gagneraient à être protégées. Il faut donc éviter que les œuvres de l'esprit de nos chercheurs soient utilisées par les tiers », a déclaré la ministre Edith Delphine Emmanuel après avoir visité l'Institut national de recherche en sciences de la santé, l'Institut national de recherche en sciences exactes et naturelles ainsi que l'Institut national en sciences de l'ingénieur, innovation et technologie.

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s'est fait une idée, entre autres, des unités de recherche en production alimentaire sachant que le développement de l'agriculture est le principal pilier du programme de société que le gouvernement exécute. La visite s'est également étendue au niveau du service d'herpétologie dont les études reposent sur les serpents dans le but de mettre en place un sérum antivenimeux et réduire ainsi les cas de décès liés aux morsures de serpents.

Hier Orstom aujourd'hui Cité scientifique, le complexe abrite les structures qui animent la recherche scientifique dans divers domaines. Les résultats des études qui y sont menées sont mises à disposition des décideurs pour accompagner le processus de développement du pays. La protection juridique de la propriété intellectuelle fait partie des axes de travail de la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour ne pas perdre la richesse qui en découle.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X