Afrique: Fièvre typhoïde à Kwango - Mboso au chevet de ses frères et sœurs de Popokabaka

Le président de l'Assemblée nationale est intervenu dans l'organisation de la riposte à la fièvre typhoïde qui sévit à Kwango, en motivant l'action du gouvernement et en mettant personnellement la main dans la poche.

La zone de santé de Popokabaka, dans le Kwango, fait face, depuis le début de l'année, à une épidémie de fièvre typhoïde. Cette dernière, confirmée par l'Institut national des recherches biomédicales (INRB), a déjà fait plus de 360 victimes. Dans ces cas dénombrés, les autorités sanitaires du Kwango ont indiqué quarante-cinq qui ont présenté de complications intestinales, et dix-sept décès enregistrés.

Saisi de la situation sanitaire alarmante et très préoccupante dans cette zone de santé, par les membres de l'élite de la diaspora de Popokabaka, le président de l'Assemblée nationale, Christophe Mboso Nkodiapwanga, n'a pas tardé à intervenir en vue d'une riposte appropriée à ce problème de santé publique.

Réagissant promptement, Christophe Mboso, soucieux de ses frères et sœurs de Popokabaka, est intervenu à deux niveaux. Il a, en premier lieu, motivé le gouvernement pour une réponse rapide et, en second lieu, le député et président de l'Assemblée nationale a apporté une contribution personnelle dans le cadre de la réunion des moyens matériels et financiers pour faire face à cette situation.

Des produits pharmaceutiques pour Popokabaka

Le président de l'Assemblée nationale a personnellement apporté des moyens financiers permettant à la société Shalina de délivrer des produits pharmaceutiques nécessaires pour cette riposte. Dans le cadre de cette intervention, un grand lot de matériels et autres intrants hospitaliers ainsi que de sensibilisation ont été apportés, susceptibles de contribuer à stopper la propagation de la fièvre typhoïde dans cette contrée et ses environs. Les autres agglomérations concernées et prises en compte sont notamment Kenge, Kasongo-Lunda, Angola, Kongo central, etc.

Des informations glanées dans l'entourage du président de l'Assemblée nationale indiquent que le lancement de cette riposte sera organisé sur place à Popokabaka. Il serait prévu en début de la semaine. Aussi est-il admis que le président Mboso Nkodiapwanga pourra se faire représenter par son point focal, l'ingénieur Willy Bitwisila.

A La Une: Afrique

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X