Congo-Brazzaville: Festival international de la mode - La 7e édition lancée dans la ville océane

Du 10 au 13 juin, Pointe-Noire réunit les amoureux de la mode et de l'habillement autour du festival Carrousel, initié par Pascaline Kabré, sa directrice.

Stylistes, modélistes, coiffeurs, couturiers, maquilleuses, mannequins vont échanger et partager les expériences et le savoir-faire à travers les différentes activités prévues à cette occasion. Ce sont les talents confirmés et ceux en devenir venus du Cameroun, du Togo, de la Côte d'Ivoire, du Gabon, de la RDC, du Burkina Faso, de l'Angola, de la Tunisie, de France, etc., que le public va apprécier pendant quatre jours.

Le carrousel de la mode a pour objectif de lancer les créateurs émergents et les nouveaux talents dans les métiers comme le stylisme, le modelisme, la couture, le mannequinat, la coiffure, le make up, a dit Pascaline Kabré, son initiatrice dans son mot de bienvenue à ses hôtes avant d'ajouter que ce festival veut aussi être le miroir de la valorisation du textile africain avec le raphia, le tissu africain, le bogolan ou le cocodonda.

En ouvrant le festival, Fabien Obongo, directeur départemental des Arts et Lettres de Pointe-Noire, a exhorté les participants à respecter les gestes barrières durant tout le festival qui, cette année, a pour thème « Sous masque ». Ce n'est pas la seule originalité cette année, puisque l'autre innovation vient de la participation des mannequins albinos très souvent discriminés et écartés lors des festivals pour des raisons injustifiées.

Ainsi, lors de la soirée des nouveaux talents, le public a pu les découvrir et apprécier les autres jeunes talents lors de la soirée concours des nouveaux talents. Tour à tour, ils ont fait étalage de leur habileté en make up devant le jury et le public en affrontant les épreuves comme le maquillage du jour, le maquillage de nuit et le maquillage artistique. Le concours top model hommes et femmes a aussi fait exulter le public qui a apprécié ces talents qui ne demandent que reconnaissance et soutien. Le concours des stylistes qui a vu défiler les mannequins en tenues traditionnelles, de créativité et de mariage a été aussi l'attraction de cette soirée à la Villa Antonetti.

Signalons qu'en marge du festival, un atelier de perfectionnement en modélisme est animé par Rose Gombo, une célébrité de la haute couture venue de France. La nuit de la mode avec le défilé international a eu lieu également et a permis aux stylistes en devenir mais aussi au public d'apprécier le savoir-faire des professionnels du continent. L'exposition-vente des objets divers (habits, sacs, bracelets, colliers... a lieu sur l'esplanade de l'hôtel Elais jusqu'au 15 juin.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X