Cameroun: Il était une fois, le « Youpwe »

La carcasse de cette ancienne drague a libéré les quais dimanche 4 novembre , pour le site de son démantèlement.

Ce dimanche 4 novembre dans l'après-midi, deux remorqueurs ont halé l'épave du « Youpwe » de l'espace qu'elle occupait sur les quais du port de Douala, en direction de... Youpwe, vers Essengue, site réputé pour son marché au poisson. C'est à cet ultime endroit d'accostage que l'épave sera démantelée, dans le cadre du processus d'enlèvement des épaves lancé au Port autonome de Douala (Pad) le 4 juin 2018 par le ministre des Transports.

« C'était la plus grosse épave ici », nous confie un cadre du Pad impliqué dans l'opération d'enlèvement de ces carcasses devenus encombrantes. Confirmant des propos tenus le mois dernier par Cracite Menye, directeur du Dragage et de la Logistique maritime au Pad, à l'occasion d'une visite organisée pour la presse relativement à cette opération. « Elle était envasée à plus de cinq mètres », avait alors précisé M. Menye.

Le navire dégagé des quais ce dimanche a une spécificité : c'était une drague, qui était donc chargée d'assurer la navigabilité du chenal du Wouri, à travers l'opération de dragage - qui consiste à retirer la vase dans ce passage, pour en garantir une profondeur acceptable pour la circulation des navires. Son départ du quai s'est fait sous les yeux du commandant Doumé, affecté au possible en cette occasion. L'homme a regardé partir ce qui restait d'un navire à bord duquel il effectua des stages, avant d'y travailler comme employé du port.

« J'ai gagné ma vie par ce bateau, dont j'ai été promu second capitaine en 1993, et l'année suivante, commandant. Je suis le dernier commandant de ce navire qui se meurt aujourd'hui », a-t-il confié devant un micro de journaliste, la voix teintée d'émotion. Rappelons que du début de l'opération d'enlèvement des épaves en juin dernier à la fin du mois de juillet, sept épaves avaient été enlevées, et trois étaient prêtes à l'être.

Après la reprise des travaux - interrompus pour cause de pluies - ces trois autres épaves ont été enlevées. Le « Youpwe » vient de s'ajouter à la liste.

La phase actuelle d'enlèvement concerne 25 épaves. Elle devrait être bouclée d'ici fin décembre 2018. Avant son lancement, une centaine d'épaves encombraient les eaux du port de Doual

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X