Nigeria: Plusieurs manifestations dispersées à l'occasion de la «journée de la démocratie»

Nigeria Democracy Day protests

Malgré les mises en garde des autorités, plusieurs rassemblements se sont formés dans plusieurs villes du Nigeria, à l'occasion de la « journée de la démocratie ».

À Lagos, Abuja, ou Benin City, les manifestants étaient venus protester contre l'insécurité grandissante, la mauvaise gouvernance et la suspension de Twitter depuis plus d'une semaine dans le pays. Un mécontentement populaire que le président Muhammadu Buhari n'a pas évoqué dans son traditionnel discours marquant cette journée.

La police qui intervient pour disperser les manifestations à coup de gaz lacrymogène, c'est l'image qui restera de cette « journée de la démocratie » au Nigeria. Amnesty International a dénoncé « des attaques contre les manifestants pacifiques à Abuja, Lagos et Ibadan » ce samedi.

Malgré le blocage de Twitter depuis plus d'une semaine, les Nigérians sont parvenus à hisser les mots clés « 12 Juin » et « Buhari must go » - « Buhari doit partir » - tout en haut des thèmes les plus discutés sur le réseau social à travers le monde.

Le fondateur de Twitter Jack Dorsey, a lui-même posté sur son compte le drapeau nigérian, en signe de soutien à la population. Pourtant, le chef de l'État Muhammadu Buhari s'est bien gardé d'évoquer le sujet dans son traditionnel discours marquant la Journée de la démocratie.

Le président nigérian a tout juste admis que l'insécurité « s'est déplacée en dehors du Nord-Est » du pays et s'est étendue, depuis son élection en 2015 - avant de dérouler un long discours technique sur les efforts de son administration, pour résorber le chômage et la pauvreté, endémique dans le pays le plus peuplé d'Afrique.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X