Cote d'Ivoire: Rentrée solennelle de la délégation Tiébissou 1 / Le délégué Kouamé Victor aux militants - « Nous ne devons pas apparaître comme le maillon faible pour le Pdci… »

Akoi-N'dènou, village de la sous préfecture de Tiébissou, a été le lieu choisi par la délégation départementale Tiébissou 1, pour sa rentrée solennelle, le samedi 12 juin 2021 dernier. Conduits par le délégué-député, Kouamé Victor, les militantes et militants, venus en grand nombre, ont eu droit à une journée pleine de réflexion sur l'avenir et le fonctionnement de la délégation. De grandes orientations pour un nouveau départ ont été données par le délégué Victor Kouamé. Lesdites recommandations, désormais boussole du nouveau départ, ont été approuvées par l'ensemble des structures du parti.

Outre la réflexion portée sur la délégation, Victor Kouamé a ouvert les travaux du séminaire local éclaté, demandé par la haute direction du parti. Durant 2 heures, un travail préalable a été fait par ceux-ci suivi des comptes rendus.

Au terme des différents travaux de réflexion, le délégué qui s'est réjoui de la bonne attitude des uns et des autres a demandé que désormais un point d'honneur soit mis sur la rigueur et la responsabilité de tous. C'est pourquoi en guise de conclusion et relativement à certains comportements peu catholiques de quelques militants, il a livré le message suivant : « Notre délégation veut prendre sa part de responsabilité dans ce que le Pdci, au niveau central, est en train de faire, de mettre en place. Nous ne devons pas apparaître comme le maillon faible pour le Pdci. C'est pour cela nous allons prendre des décisions quand il le faudra à l'endroit des personnels politiques qui ne joueront pas leur rôle. Les responsables du parti sur le terrain qui auront des comportements inacceptables, inadmissibles, seront appelés à d'autres fonctions comme on le dit communément », a-t-il martelé avant de poursuivre : « Nous sommes venus ici à Akoi-N'dènou, c'est un nouveau départ et nous ne pouvons plus tolérer les complaisances. Si nous acceptons d'assumer des responsabilités, il faut les assumer » s'est-il voulu clair.

« SI VOUS VOUS INTERESSEZ AU PDCI-RDA, LE PDCI-RDA S'INTERESSERA A VOUS… »

Revenant aux résolutions prises, il a invité les uns les autres à se les approprier pour que le nouveau départ soit. « Toutes les résolutions que nous venons de prendre portent le sceau de Résolution d'Akoi-N'dènou. Désormais, la gestion de la délégation sera une gestion participative. Chacun doit mettre du sien aux différentes activités. Quand on fait la gratuité, on ne rend pas service aux gens. C'est cette nouvelle vision que nous voulons admettre dans notre délégation. Si vous vous intéressez au Pdci-Rda, le Pdci-Rda s'intéressera à vous… »

« (…) Ayez à l'esprit la reconquête du pouvoir d'Etat, car c'est à ce seul prix que vos cadres, vos élus, vos ministres, Dg et autres pourront venir vous aider. Arrêtez de courir dans tous les sens à la recherche des gains faciles. Alors travaillons, soutenons-nous mutuellement, soyons solidaires les uns des autres et surtout patients… » C'est sur des notes de gaîté notamment la remise de 20 chaises au chef du village d'Akoi-N'dènou, nanan N'guessan Kouamé, que cette rentrée solennelle a fermé le rideau.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X