Cameroun: Simon Achidi Achu - L'hommage du Littoral

La région a fait ses adieux au haut commis de l'Etat samedi à la Maison du parti de Bonanjo, autour de sa famille, en présence du gouverneur Samuel Dieudonné Ivaha Diboua.

La Maison du parti sise à Bonanjo-Douala a abrité, samedi dernier, la cérémonie d'hommage à l'ancien Premier ministre, Simon Achidi Achu, organisée par sa famille de Douala, qui a mis les petits plats dans les grands. Autour du gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, des autorités administratives, des sénateurs et députés, des chefs traditionnels, des militants du RDPC, des membres de sa famille, fortement mobilisés pour la circonstance, pour un ultime hommage avant ses obsèques officielles.

Recueillement, solennité, reconnaissance, louanges, prières, ont été au centre des interventions sur la vie et le rôle que l'ancien Premier ministre, Simon Achidi Achu, disparu à l'âge de 87 ans, aura joué ou tenu dans le devenir des uns et des autres.

Des différentes interventions, on retiendra que Simon Achidi Achu était un homme de grande écoute, même quand il ne partageait pas votre point de vue. C'était aussi un père, un grand-père, un arrière-grand-père attentif, aimant sans être laxiste. Un frère, un oncle, un parent toujours prêt et prompt à voler au secours des siens, mais aussi des autres.

De lui, le gouverneur Samuel Dieudonné Ivaha Diboua garde le souvenir ému d'un guide. « Achidi Achu a été pour nous un repère, une référence dans les années 1990. Il est venu, envoyé par le chef de l'Etat, faire une tournée politique alors que j'étais jeune chef de cabinet du gouverneur Koungou. J'ai beaucoup appris le laps de temps qu'il a passé à Douala, car le gouverneur Koungou avait décidé que je puisse le suivre dans ses déplacements. Une manière de m'encourager à apprendre à ses côtés. De cette rencontre, beaucoup de bénédictions ont suivi depuis », dira le gouverneur.

Un grand lâcher de ballons blancs est venu clore cette cérémonie, comme pour convoyer auprès du Très-Haut, l'âme de l'illustre disparu afin qu'il repose en paix.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X