Madagascar: Malnutrition - Les CRNM à multiplier

Outre les grands projets agricoles et la mise en place d'infrastructures d'eau et d'électricité dans le Sud de Madagascar, les problèmes d'insécurité alimentaire et de malnutrition, dans leur dimension de proximité, ont également été abordés par le président de la République Andry Rajoelina, lors de son discours à la nation, hier soir.

Ainsi, la mise en place de Centres de Récupération Nutritionnelle et Médicale (CRNM) dans les zones les plus touchées qui ne disposent pas encore de ce type de structure, a été annoncée par le chef de l'Etat. Il s'agit d'infrastructures destinées notamment aux enfants présentant des signes graves de malnutrition.

Dans ces CRNM, les enfants malnutris sont pris en charge médicalement et sont suivis de près jusqu'à ce qu'ils récupèrent au niveau pondéral et sur le plan de la santé. Faut-il rappeler que des centres de récupération nutritionnelle sont déjà opérationnels dans certaines zones - dans le Sud ou dans d'autres parties de l'île - où la malnutrition est particulièrement inquiétante. Toutefois, ces structures gagneraient à être renforcées, d'où certainement cette décision de mettre en place les nouveaux CRNM.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X