Tunisie: Deux convois d'aides humanitaires - Quand la diaspora tunisienne répond à l'appel

14 Juin 2021

Après la campagne de collecte menée par un réseau associatif tunisien établi à l'étranger, d'une valeur globale estimée à 2,5 millions de dinars, d'autres matériels et équipements de restauration sont acheminés vers des foyers universitaires.

La crise sanitaire, due à la pandémie Covid-19, qui a frappé de plein fouet, depuis mars 2020, notre pays, continue à susciter un sentiment humain commun et un élan solidaire aussi partagé. La diaspora tunisienne a, aussi, mis la main à la pâte. L'initiative vint, cette fois-ci, de l'Association d'amitié tuniso-allemande (Aata), de par son antenne à Bochum, une des vingt plus grandes villes d'Allemagne. Elle a fait l'objet d'une conférence de presse, tenue samedi, au siège du Snjt à Tunis.

Douze appareils d'oxygène à nos hôpitaux

Suite à une campagne de collecte, largement faite par un réseau associatif tunisien établi à l'étranger, deux importants convois d'aides humanitaires d'une valeur de 2,5 millions de dinars, ont, tout récemment, débarqué au port de Radès, à destination de plusieurs régions du pays. Soit des équipements médicaux divers et une douzaine d'appareils d'oxygène qui seront distribués au profit d'un nombre de nos hôpitaux locaux et régionaux.

A cela s'ajoute un autre convoi bien chargé d'équipements et matériels de restauration (frigos, fours, laves-vaisselle..) profitera aux trois offices nationaux des œuvres universitaires relevant du ministère de l'Enseignement supérieur. « C'est un don qui vient à point nommé qui nous permet de fournir à nos étudiants de meilleurs prestations de restauration, d'autant que ces nouveaux équipements sont modernes et conformes aux standards», témoigne Mme Sihem Laârif Oueslati, conseillère audit ministère.

Il y avait eu, rappelle-t-elle, des visites de stage et de formation à Munich, effectuées dans le cadre d'une coopération en matière d'amélioration des œuvres universitaires. « D'ailleurs, on travaille sur la certification de la qualité de restauration dans nos foyers », prévoit-elle encore, annonçant qu'un autre convoi similaire est attendu au cours du moins prochain. Mme Laârif a réitéré son intérêt pour la création souhaitée de l'Université tuniso-allemande, dont l'idée fut déjà évoquée depuis 2001.

Une relation d'amitié exemplaire !

Tunisien résident en Allemagne, Ezzeddine Zerria, président de l'Aata, en charge d'acheminement d'aides vers son pays natal, a souligné la forte mobilisation citoyenne dont ont fait preuve tous les donateurs. Hommes d'affaires tunisiens et associations sont de la partie. «Covid oblige, ils ont voulu répondre à l'appel pour satisfaire, un tant soit peu nos besoins en matière de santé», s'exprime-t-il. Une marque de reconnaissance à la mère patrie, en quelque sorte ! «Grand merci à tous ceux qui ont aidé à la collecte de fonds pour la Tunisie..», s'adresse-t-il, en ces termes. Présidant l'antenne Aata en Tunisie, Raouf Ben Debba, également, chef de la chambre tuniso-allemande de l'industrie et du commerce (AHK), a beaucoup misé sur l'investissement dans les échanges bilatéraux. «Séculaires, les relations d'amitié entre la Tunisie et l'Allemagne sont particulièrement exemplaires», qualifie-t-il.

Et de se féliciter, «l'AHK-Tunisie a toujours été classée première sur les 140 chambres allemandes basées à l'étranger, en termes d'échanges et d'affaires». Soit un certain recul enregistré à ce niveau. «Faute de décision politique, plusieurs entreprises allemandes en Tunisie ont déjà mis la clé sous le paillasson, migrant vers le Maroc, où 20 mille postes d'emploi ont été créés», déplore-t-il. Pour lui, restaurer ces liens de coopération semble de mise.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X