Gambie: Le conseiller juridique Gaye met fin au contre-interrogatoire du Commissaire Olimatou Jammeh

Mr Segga Gaye, conseiller juridique, a conclu le Mercredi 9 Juin 2021 le contre-interrogatoire du Commissaire de l'Immigration Olimatou Jammeh lors du procès du scandale du passeport diplomatique impliquant l'ancien chauffeur principal du Palais Présidentiel et un ancien responsable du service du protocole.

Le Commissaire Jammeh, le cinquième témoin de l'accusation, est l'officier principal du service en charge de la délivrance des passeports diplomatiques au Département de l'Immigration de la Gambie. Les personnes accusées sont Mansa Sumareh, l'ancien chauffeur principal au Palais Présidentiel, et Ebrima J. Sanneh, un ancien responsable du service de protocole au Ministère des Affaires Étrangères. Les accusés sont poursuivis en justice pour fraude et conspiration de fraude.

Le Commissaire Jammeh a déclaré lors de son témoignage principal que le sceau du Bureau du Président et du Ministère des Affaires Étrangères n'avaient pas été imprimés sur la lettre d'approbation de la demande officielle de Bakary K. Suso.

" Est-il exact que vous n'avez pas pris contact avec le Bureau du Président concernant le cachet officiel du Bureau du Président " a demandé Mr Gaye, le conseiller juridique.

" Oui, cela est exact " a répondu Mme Jammeh.

" Est-il aussi exact que vous n'avez pas pris contact avec le Ministère des Affaires Etrangères concernant le cachet officiel du Ministère " a encore demandé Mr Gaye, le conseiller juridique.

" Oui, cela est exact " a répondu Mme Jammeh.

Elle a déclaré qu'elle connaissait Saikou Sanneh et Ousman Touray car ces deux personnalités travaillent au Ministère des Affaires Etrangères. Elle a admis que Sanneh et Touray se sont rendus à son bureau afin d'avoir une discussion sur le sujet.

" Ils se sont rendus à votre bureau afin d'avoir une discussion sur la conversation que vous avez eue avec le second accusé [Ebrima J. Sanneh] " a demandé le conseiller juridique Gaye.

" Cela est exact " a-t-elle répondu.

Elle a reconnu un peu plus tôt dans son témoignage que le rôle du responsable du service de protocole Ebrima J. Sanneh est d'assister les demandeurs de passeports diplomatiques dans leurs démarches. Sanneh a ainsi déposé plusieurs demandes officielles au Département de l'Immigration, et ce, selon elle, toujours dans le cadre de ses responsabilités.

Le procès a été reporté au 15 Juin 2021 afin de permettre au sixième témoin de l'accusation de déposer son témoignage.

Yusupha Njie, le fils du légendaire Biri Biri, attaquant de la Gambie

A La Une: Gambie

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X