Sénégal: Les finalistes de la CAN 2019 réussissent leur stage

Dakar — Les finalistes de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2019, l'Algérie et le Sénégal, ont remporté leurs matchs amicaux de la fenêtre internationale de juin dont les résultats positifs sont de bon augure pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 prévues en septembre.

En gagnant ses trois matchs amicaux, l'Algérie qui a établi un nouveau record (27 matchs) d'invincibilité sur le continent africain, a démontré qu'il fallait encore compter sur elle pour les prochaines échéances.

"Cette série d'invincibilité de 27 matchs veut dire beaucoup. D'abord de la constance après le sacre africain en 2019, en se remettant au travail pour sortir de grosses performances. Le mérite revient aux joueurs, qui ont travaillé dur pour battre ce record", a déclaré le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, faisant le bilan de ce stage.

L'Algérie a battu respectivement la Mauritanie 4-1, le Mali 1-0 et la Tunisie à domicile, 2-0.

Plus que ses victoires, le technicien algérien s'est dit heureux de la bonne intégration des nouveaux joueurs appelés, dans un entretien avec des médias algériens.

Le milieu de terrain de Twente (Pays-Bas), Ramiz Zerrouki, par exemple, a "très bien répondu aux exigences tactiques dans une équipe ou il y a beaucoup de concurrence", selon Belmadi.

"Zerrouki, ce n'est pas une surprise, il a déjà prouvé son talent lors du match contre le Botswana ou contre le Mali. C'est un joueur sur lequel il faudra compter pour l'avenir", a-t-il ajouté.

Belmadi n'a pas tari d'éloges sur les autres joueurs non plus, dont Haris Belkebla (Stade Brestois/France), Ahmed Touba (RKC Waalwijk/Pays-Bas) et Abdelkader Bedrane (ES Tunis/Tunis), qui ont "réussi des prestations de haut niveau".

Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions, a de son côté réussi à redresser la barre et a gagné contre la Zambie (3-1) et le Cap-Vert (2-0), après les critiques sur le jeu développé par l'équipe sénégalaise lors des deux derniers matchs des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), en mars dernier, contre le Congo (0-0) et l'Eswatini (1-1),

Le sélectionneur national a assuré en conférence de presse avoir bien intégré les critiques, avant de se réjouir des performances des Lions à l'occasion de ses matchs amicaux.

"C'était important à partir du moment où, on le sait tous, les mois derniers, tout ne s'est pas très bien passé. On a pris certaines critiques positives, au final, je suis vraiment satisfait de la prestation de mes joueurs. Dans le comportement, dans la détermination, l'envie d'aller de l'avant", a indiqué le technicien, se disant rassuré.

En plus d'avoir trouvé en Nampalys Mendy, le pion qui manquait à son dispositif, Aliou Cissé peut se réjouir de la progression du milieu du Paris Saint-Germain Idrissa Guèye, buteur sur coup franc et sur qui le technicien peut désormais compter dans ce domaine.

Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, Sadio Mané se montre également décisif sur les penaltys, secteur où l'attaquant vedette des Lions pêchait jusque-là.

L'ailier de Liverpool (élite anglaise), après avoir ouvert le score contre la Guinée-Bissau en éliminatoires, a réussi les deux penaltys contre les Chipolopolos de la Zambie et les Requins Bleus du Cap-Vert.

Cerise sur le gâteau, le sélectionneur national semble proche de trouver son 11 idéal, avec comme système le 4-2-3-1 qui paraît mieux adapté à l'équipe nationale du Sénégal.

"C'était normal de mettre la même équipe, on a besoin de 18 à 19 joueurs qui sont disponibles et qui sont au même niveau, un groupe interchangeable où il est facile de remplacer un joueur blessé, sans que cela ne se ressente", a-t-il expliqué.

"C'est comme ça qu'on peut aller vers un 11 type", a poursuivi le sélectionneur national, qui avait reconduit quasiment la même équipe, entre le match contre la Zambie et celui contre le Cap-Vert.

Seul Edouard Mendy, nouveau champion d'Europe avec Chelsea, a joué contre le Cap-Vert à la place d'Alfred Gomis, titularisé contre la Zambie.

Plus de: APS

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X