Algérie: 11.000 policiers mobilisés pour garantir la couverture sécuritaire des épreuves du BEM

Alger — Onze mille (11.000) agents de police ont été mobilisés par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), à travers l'ensemble du territoire national pour accompagner les candidats aux épreuves du Brevet d'enseignement moyen (BEM), prévues à partir de mardi, dans le cadre de son plan sécuritaire tracé à cet effet.

Ce plan prévoit "la sécurisation des différents centres concernés par les examens et leurs alentours, et l'accompagnement sécuritaire du transport des sujets et copies d'examen, en coordination avec les services compétents relevant du secteur de l'Education nationale", a indiqué, lundi, un communiqué des services de la Sûreté nationale.

Lire aussi: Examen du BEM: la GN met en place un dispositif sécuritaire spécial

Par ailleurs, "tous les mécanismes de prévention ont été mis en place pour fluidifier le trafic routier, à proximité des centres d'examens qui connaissent une forte affluence des élèves et de leurs parents, à travers l'intensification des patrouilles et l'installation de points de contrôle fixes et autres mobiles".

Plus de: Algerie Presse Service

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X