Libye: Le Conseil présidentiel impuissant face aux combats de milices à Ajaylat

Photo d'archive.

Plusieurs réunions sécuritaires à haut niveau ont eu lieu ce lundi 14 juin à Tripoli pour tenter de mettre fin aux affrontements qui ont lieu depuis jeudi à Ajaylat, ville située à 90 km à l'ouest de la capitale libyenne.

Les affrontements ont fait huit victimes, dont des civils. Le Conseil présidentiel, l'autorité qui dirige les forces armées et sécuritaires en Libye, a appelé à un cessez-le-feu immédiat, sous menace d'intervenir.

Malgré la mise en garde du pouvoir à Tripoli, des dizaines des véhicules militaires appartenant à la milice de Zawiya se sont dirigés ce lundi vers la ville de Ajaylat, dominée par une autre milice locale. La situation reste très tendue. On ne sait pas ce qui a déclenché les affrontements qui durent depuis cinq jours. La milice d'Ajaylat a, elle aussi, reçu des renforts.

Armes lourdes

Les combats ont fait fuir des dizaines de familles du centre-ville de Ajaylat. Les miliciens ont fait usage d'armes lourdes et des obus sont tombés sur le marché et sur des maisons. Des magasins ont été pillés et brûlés. Des personnes ont été enlevées.

Le Conseil présidentiel est confronté une nouvelle fois à son impuissance devant le pouvoir des milices qui se livrent à des combats à chaque fois que leurs intérêts s'opposent. Les milices et les mercenaires sont les deux plus grands défis qui se posent à l'exécutif intérimaire qui a promis aux Libyens, en mars, lors de son investiture, la paix, la sécurité et la stabilité.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X