Sénégal: Hôpital Abdoul Cissé Kane des Agnams - Macky Sall inaugure un bijou de 2 milliards FCfa au coeur du Bossea

14 Juin 2021

C'est une aubaine pour les populations de la région naturelle du Bossea qui ont, depuis longtemps, réclamé un accès à des soins de santé de qualité. Dans le cadre de la tournée économique qu'il effectue, depuis samedi, dans le nord du pays, le chef de l'Etat Macky Sall a inauguré le nouvel hôpital de niveau 1 des Agnams baptisé Abdoul Cissé Kane.

Construit pour plus de 2 milliards de FCfa avec la participation des partenaires de la mairie, en première ligne l'Etat du Sénégal, la structure hospitalière dispose d'un service d'urgence, d'un bloc opératoire, d'une maternité, d'un service d'ophtalmologie, d'un centre d'hémodialyse, d'un bloc administratif et d'une cité pour l'hébergement du personnel de santé.

Dans son discours, le député-maire de la commune, Farba Ngom, s'est félicité de la réalisation d'une vieille doléance avec cet hôpital de 71 lits qui, dit-il, va soulager les populations du terroir.

Il a, par ailleurs, informé que 3 ambulances, 1 corbillard et un véhicule pour la Direction de l'hôpital ont été achetés par des bonnes volontés de la localité.

En baptisant la structure hospitalière au nom de Monsieur Abdoul Cissé Kane, l'Etat du Sénégal a voulu rendre hommage au premier Président de l'ancienne communautaire rurale des Agnams (1980-1990). La famille du parrain, par la voix du président du Conseil départemental, Djibril Diallo, a remercié l'Etat du Sénégal et la commune pour cette marque de reconnaissance à M. Kane qui « a tout donné à la communauté ».

« Le parrain mérite notre reconnaissance et notre gratitude », a déclaré Macky Sall, dans sa prise de parole. Selon lui, le défunt avait, par ses propres moyens, construit 2 écoles, un dispensaire, un forage et aménagé un marché pour la localité.

Après les Agnams, Macky Sall a inauguré le centre de santé de Thilogne, toujours dans le département de Matam. Salla GUEYE

Plus de: Le Soleil

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X