Madagascar: Risque d'aggravation du kere - Interpellation de l'Ambassadeur des États-Unis

L'Ambassadeur des États-Unis, Michael Pelletier, a effectué une visite d'adieux auprès du président Andry Rajoelina hier.

« Nous saluons les efforts pour le développement à long terme pour le Grand Sud annoncés par Son Excellence Monsieur le président de la République ce weekend ». Cette déclaration est de l'Ambassadeur des États-Unis, Michael Pelletier qui a effectué une visite d'adieux au président Andry Rajoelina, hier, au Palais d'Iavoloha. Ayant travaillé pendant deux ans et demi dans la Grande Île, ce diplomate américain arrive au terme de son mandat et quittera bientôt le pays. Lors de cette entrevue, Michael Pelletier a annoncé le déblocage d'une somme de 40 millions de dollars par les États-Unis en guise d'appui supplémentaire pour financer les différents projets en cours dans le Sud de Madagascar.

Ces fonds serviront en effet à financer les projets gérés par les partenaires de l'USAID, le Programme Alimentaire Mondial (PAM), l'UNICEF et le Catholic Relief Services (CRS). Un financement du PAM fournira à partir du mois d'août jusqu'à octobre, une aide alimentaire immédiate à 465.000 personnes et une alimentation supplémentaire pour prévenir la malnutrition aiguë chez 19.800 femmes enceintes, des jeunes mamans, ainsi que 63.400 enfants. Une partie du financement sera en revanche utilisée par le PAM et CRS pour préparer une aide alimentaire en vue de la prochaine période de soudure qui devrait commencer en octobre.

Par ailleurs, le CRS reconstruira et réparera des puits dans des communautés ciblées. Le PAM et l'UNICEF fourniront quant à eux un traitement à 57.000 enfants souffrant de malnutrition de forme aiguë, modérée ou sévère. D'après les explications, l'UNICEF facilitera l'accès à l'eau potable et assurera la promotion de l'hygiène au profit de plus de 100.000 personnes dans le Sud, tandis que le PAM de son côté, va affréter des vols pour assurer l'acheminement de fournitures supplémentaires et du personnel humanitaire.

Aides d'urgence. Ces projets constituent un complément ou une extension des autres aides d'urgence et de développement financées actuellement par l'USAID dans le Sud. Mais face à l'urgence de la situation dans l'Androy et l'Anosy, l'Ambassadeur américain interpelle la Communauté internationale et le Gouvernement Malagasy, tout en les exhortant à redoubler d'efforts pour prévenir la famine dans le Sud qui risquerait d'être plus grave cette année. À noter pourtant qu'actuellement, le Gouvernement malgache entreprend plusieurs actions visant à subvenir aux besoins à court et à long terme de la population du Sud. Pour sa part, le président Andry Rajoelina a réaffirmé l'engagement et la détermination de l'État malgache à transformer radicalement la situation dans le Sud de Madagascar.

D'où la tenue du colloque pour l'émergence du Sud qui a eu lieu le weekend dernier à Fort Dauphin. Le Chef de l'État a d'ailleurs rappelé les actions majeures qui seront mises en œuvre au niveau des régions Androy et Anosy pour résoudre définitivement le kere et la malnutrition, notamment par la construction d'un grand pipeline pour irriguer les plaines mais surtout pour donner de l'eau potable à la population du Sud, la construction d'un parc solaire au niveau de chaque district des régions Anosy et Androy mais également la mise en place des CRNM, ou Centre de Réhabilitation Nutritionnelle et Médicale dans les 5 districts les plus touchés par le Kere. « La tâche est ardue mais nous sommes déterminés à réussir. D'autant plus que nous savons que nous bénéficions du soutien des pays amis tels que les États-Unis », a soutenu le président Andry Rajoelina.

Engagement. Arrivé au terme de son mandat à Madagascar, l'Ambassadeur des États-Unis, Michael Pelletier, a fait ses adieux au président Andry Rajoelina hier. Le Chef de l'État a tenu à remercier le diplomate américain pour son engagement et son implication personnelle tout au long de ces 2 ans de mission en terre malgache. « En 2 ans, vous avez témoigné, à maintes reprises au Gouvernement et au peuple malgache, votre soutien et votre volonté d'apporter une contribution active pour le bien-être des Malgaches, mais aussi pour le renforcement de la coopération bilatérale entre Madagascar et les États-Unis », a déclaré le Chef de l'État.

Plus de: Midi Madagasikara

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X