Algérie: Plus de 600.000 candidats aux épreuves du BEM à partir de ce mardi

Alger — Au total, 641.187 candidats à travers l'ensemble du territoire national devront subir à partir de ce mardi les épreuves du Brevet d'enseignement moyen (BEM) pour la session de juin 2021.

Ce nombre est réparti entre 625.223 candidats scolarisés dont 292.767 garçons et 332.456 filles, et 15964 candidats indépendants (11100 garçons et 4864 filles), selon l'Office national des examens et concours (ONEC).

Pour rappel, 7824 candidats ont passé l'épreuve d'éducation physique et sportive au niveau de 57 centres.

L'ensemble des moyens humains et matériels a été mobilisé pour mener à bien le déroulement de ce rendez-vous pédagogique important, selon le ministre de l'Education nationale, M. Ouadjaout qui avait rassuré quant à la disponibilité des moyens sanitaires et préventifs de lutte contre la pandémie du COVID-19, y compris la prise en charge psychologique des candidats.

Le Commandement de la Gendarmerie nationale a, pour la circonstance, mis en place un dispositif sécuritaire spécial à travers l'ensemble du territoire national pour sécuriser les périmètres de tous les établissements scolaires situés dans son territoire de compétence où se dérouleront les épreuves du BEM" et ce, à travers "le déploiement de brigades fixes et mobiles et l'intensification des patrouilles de contrôle pour fluidifier la circulation, notamment au niveau des axes menant aux centres d'examen.

Des brigades de protection des mineurs seront également mobilisées à proximité des centres d'examen pour accompagner et sensibiliser les candidats dans cette conjoncture sanitaire exceptionnelle induite par la pandémie de Covid-19 qui exige l'application du protocole sanitaire mis en place par les pouvoirs publics.

De son côté, la Protection civile a mis en place un dispositif de prévention et de sécurisation en prévision de cet examen en veillant à la conformité aux normes de sécurité ainsi que les mesures préventives liées à la pandémie du coronavirus et en garantissant la protection des élèves et du personnel enseignant.

Les unités de la Protection civile ont effectué, dans ce cadre, plusieurs opérations de désinfection à travers 2.513 centres d'examen du cycle moyen (BEM) ainsi que 217 centres désignés pour le processus de correction.

Les mêmes mesures ont été prises par la Direction générale de la de sûreté nationale (DCSN) qui a élaboré un plan pour assurer le bon déroulement des épreuves en mobilisant 11 000 agents sur l'ensemble du territoire national.

L'examen du BEM pour l'année scolaire 2019/2020, et compte tenu de la conjoncture sanitaire qui prévalait, était "facultatif" sur décision du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, après consultation du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X