Afrique: A la rencontre des Champions des systèmes alimentaires

En prévision du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires de 2021 en septembre, les Champions des systèmes alimentaires rallient les communautés mondiales et encouragent les dialogues en vue de trouver des solutions innovantes.

Lorsque le monde se réunira en septembre 2021 pour examiner les systèmes alimentaires mondiaux lors du sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, ce sera à l'issue d'un processus consultatif mondial long et étendu.

Au cours des presque deux années de préparation qui ont précédé le sommet, des personnes du monde entier ont eu l'occasion d'exprimer leurs points de vue, d'échanger des idées et de proposer des solutions aux efforts collectifs visant à modifier les modes de culture, de consommation et de gestion de nos aliments dans le sens de la durabilité.

Les Nations Unies ont lancé les Champions des systèmes alimentaires - un groupe diversifié de personnes reconnues dans leurs communautés et leurs domaines de travail - pour rallier les communautés mondiales et promouvoir des dialogues visant à trouver des solutions innovantes et pratiques. Il s'agit "d'assurer que le Sommet sur les systèmes alimentaires bénéficie de la contribution de l'ensemble le plus large et le plus profond d'acteurs des systèmes alimentaires", selon ce qu'a déclaré Mme Agnes Kalibata, l'Envoyée spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sommet sur les systèmes alimentaires, lors de l'inauguration du réseau.

Le groupe initial de leaders dans leurs domaines et leurs communautés plaidera pour des systèmes alimentaires plus résilients, sains, inclusifs et durables. Ils mobiliseront leurs réseaux pour engager des dialogues et susciter des actions permettant de trouver des solutions accessibles et de grande envergure pour relever les défis des systèmes alimentaires nationaux et régionaux.

Les champions des systèmes alimentaires comprennent des jeunes et des dirigeants de peuples autochtones, des petits exploitants agricoles et des scientifiques du monde entier, ainsi que des responsables des communautés de la nutrition, de la santé, du climat, de la nature, du genre, des politiques, des producteurs, des universitaires, des entreprises, des finances et des technologies.

Les champions travailleront en étroite collaboration avec Mme Kalibata pour lancer des activités en amont du sommet, notamment des discussions sur la manière de galvaniser et de construire leurs réseaux pour déclencher de nouvelles actions ambitieuses, des solutions innovantes et des plans de transformation des systèmes alimentaires en accord avec les divers contextes locaux.

"Ce groupe de leaders passionnants et diversifiés lancera le réseau des champions des systèmes alimentaires afin de garantir que le Sommet sur les systèmes alimentaires bénéficie de l'apport de l'ensemble le plus large et le plus profond des acteurs des systèmes alimentaires", avait déclaré Mme Kalibata.

"Ce réseau sera le cœur battant du Sommet au cours des prochains mois et deviendra la ligne de front d'un nouveau mouvement visant à transformer les systèmes alimentaires mondiaux pour le mieux."

Après plusieurs mois de travail, Afrique Renouveau s'est entretenu avec trois des champions de l'alimentation basés en Afrique - M. Divine Ntiokam du Cameroun, qui est le fondateur et le directeur général du Climate Smart Agriculture Youth Network (CSAYN) ; Mme. Lucy Muchoki du Kenya, PDG du Pan-African Agribusiness and Agroindustry Consortium (PanAAC) et M. Mike Nkhombo Khunga de la Civil Society Organization Nutrition Alliance (CSONA) au Malawi, afin d'entendre leurs expériences personnelles en tant que membres du réseau et de savoir ce que cela signifie de faire partie de la conversation mondiale.

Plus de: Africa Renewal

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X