Cameroun: CAN Total Energies 2021 - La CAF et le Cameroun en phase

L'affirmation est de Veron Mosengo-Omba, SG de la CAF, arrivé hier pour une mission de deux jours avec le COCAN.

Sa réponse, tout le monde l'attendait. Et Veron Mosengo-Omba n'y est pas allé par quatre chemins pour se prononcer sur les rumeurs autour d'un éventuel retrait de la Coupe d'Afrique des nations Total Energies 2021 au Cameroun. « Est-ce la CAF qui l'a dit ? Si la CAF ne dit rien, ni le COCAN, ni la Fédération, il ne faut pas écouter les autres », a déclaré hier le secrétaire général de la Confédération africaine de football.

Celui-ci sortait juste d'une rencontre chez Narcisse Mouelle Kombi, ministre des Sports et de l'Education physique, par ailleurs président du Comité local d'organisation de la compétition. A peine arrivé au Cameroun hier après-midi, Veron Mosengo-Omba, accompagné de Seidou Mbombo Njoya, président de la Fécafoot, a rendu une visite de courtoisie au patron des sports camerounais.

Visite de courtoisie qui s'est visiblement transformée en un début de séance de travail au vu du temps, plus d'une heure, qu'il aura fallu à ce beau monde. « On a échangé sur comment nous allons continuer à travailler ensemble. Nous sommes liés et nous devons travailler main dans la main pour une CAN fantastique qui doit être la meilleure organisée jusqu'ici.

Cette visite va nous permettre de voir où on en est », a précisé l'hôte du Minsep. Il sera donc question d'approfondir toutes les questions autour de l'organisation de la CAN Total Energies 2021 ce mardi dans le cadre d'une séance de travail CAF-COCAN-Fecafoot. L'inauguration d'un bureau CAF de la CAN ce jour est également au programme du séjour de Veron Mosengo-Omba, qui conduit une petite délégation de responsables de la CAF et de la FIFA.

Cette visite intervient après le report de la cérémonie de tirage au sort initialement prévue le 25 juin prochain à Yaoundé, à la demande de la CAF. « Afin d'en discuter concrètement et pour resserrer les liens de partenariat qui nous unissent autour d'un objectif commun, le président de la CAF m'a demandé de venir rencontrer sur place les autorités compétentes et notre association membre », écrivait ainsi le SG de la CAF le 4 juin dernier.

L'arrivée d'une nouvelle équipe à la Confédération a en effet entraîné de nombreux bouleversements. Et Patrice Motsepe, le nouvel homme fort du football africain, est engagé à revoir l'image des compétitions, notamment en ce qui concerne les partenaires commerciaux, actuels ou futurs. Du coup, les exigences changent. Et la CAF a décidé que cela commencerait avec le tirage au sort qui pourrait se tenir en août ou septembre prochain.

Pas de nuages à l'horizon donc pour les deux parties. Le Minsep, Narcisse Mouelle Kombi avait déjà balayé les rumeurs à ce sujet le 9 juin dernier au cours d'une rencontre avec les médias à Olembe. Veron Mosengo-Omba devrait également lever les doutes lors d'un point de presse prévu ce jour.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X