Angola/Cameroun: A la vitesse supérieure

Le premier quart de finale de la compétition oppose deux équipes appelées à monter en puissance.

L'Angola et la République démocratique du Congo ont le privilège d'ouvrir le bal des quarts de finale de la 24e édition de la Coupe d'Afrique des nations. Il sera 12h quand les deux adversaires vont descendre sur le taraflex du Palais polyvalent des sports de Yaoundé (Paposy). Le tenant du titre qui est l'Angola reste dans sa dynamique victorieuse. Au regard du système de jeu mis en place par son staff technique, on peut déduire que l'équipe angolaise se donne tous les moyens pour conserver le trophée.

Confiantes à bloc, elles ont assuré en gagnant tous leurs matchs de poule. A cette phase de l'élimination directe, les Angolaises vont certainement augmenter le niveau de la pression sur leurs adversaires. Et ce sont les joueuses de la République démocratique du Congo (RDC) qu'elles vont affronter en premier. Des adversaires qui ont terminé la phase de poule sur une défaite face au Cameroun. On a bien vu que ce résultat a affecté le moral des Congolaises. Se sont-elles remises de cette « contre-performance » afin de relever le défi que constitue une victoire sur les Angolaises ?

La RDC qui avait pour ambition de terminer à la première marche du podium de cette compétition affronte bien trop tôt l'ogre angolais. Le sélectionneur national, Francis Tuzolana, sait toutefois pouvoir compter sur son effectif qui allie à la fois le potentiel et l'expérience. Cette rencontre s'annonce riche en rebondissements. Les Congolaises donneront donc tout pour empêcher que les Angolaises ne se qualifient aisément pour les demi-finales.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X