Afrique: Export France - Arnaud Floris présente le potentiel des régions de l'Afrique

Arnaud Floris est le responsable régional pour l Afrique de l'ouest, du centre et du nord de BpiFrance. Il présente le potentiel des différentes régions et la bonne stratégie à adopter pour s'y déployer.

Arnaud Floris, a expliqué en quoi consistent ses missions et des opportunités à saisir en Afrique, les enjeux, tant pour les entreprises françaises en Afrique que pour les entreprises africaines en France, comment évoluer vers l'émergence de partenariats fructueux et durables. "C'est ce qui guide l'ensemble de notre stratégie sur le continent.

Les équipes de BpiFrance accompagnent les entreprises françaises à chaque étape de leur développement, en les équipant de solutions de prêt, de garantie, d'assurance et d'investissement. Avec ses 54 nations et leurs environnements différents, l'Afrique représente un gros potentiel économique", a-t-il expliqué, grâce au développement de sa classe moyenne qui croît rapidement. Pour Arnaud Floris, c'est une source essentielle pour la croissance du secteur privé - et au niveau national, pour la diversification des économies.

Certains secteurs représentent de véritables opportunités. C'est le cas de l'agro-industrie. Mais "elles sont nombreuses", a dit Arnaud Floris," Mais le secteur agro-industriel implique non seulement la production mais aussi tous les aspects relatifs au développement, une filière agroalimentaire qui va de la sélection des matière premières, le traitement et la transformation des produits ainsi que le stockage, l'emballage et la vente", a-t-il détaillé. D'autres domaines offrent de bonnes opportunités en Afrique. Il cite les transports, la construction routière et l'accès à l'électricité. Si le continent africain est de plus en plus attractif, c'est aussi en partie grâce à l'embellie du climat politique et économique.

De Rabat à Johannesburg, il est de moins en moins risqué de faire des affaires. Il y a une amélioration générale de la gouvernance, de la transparence, de la qualité des institutions et de l'état de droit dans de nombreux pays. "Les gouvernements sont de plus en plus compétents et plus orientés vers le secteur privé", explique le responsable.

Face à la crise sanitaire liée à la Covid-19, l'Afrique a su faire preuve de résilience et semble moins touchée que le reste du monde. Dans le secteur tertiaire en particulier, l'impact sur l'offre et la demande a été moins important que dans d'autres régions du monde. Cependant, les secteurs du tourisme et de la restauration ont, comme ailleurs, subi une baisse significative de la demande. Mais Arnaud Floris est convaincu que la reprise post-Covid sera forte et rapide pour la plupart des pays et pour une majorité de secteurs économiques. "C'est maintenant qu'il faut bien se placer dans la compétition", selon lui.

Le ministre délégué au Commerce extérieur, Franck Riester, de nationalité française était récemment en Afrique pour une tournée organisée par BpiFrance, notamment à Dakar et à Abidjan, destinée à rapprocher les jeunes entrepreneurs français et ivoiriens, ainsi que sénégalais pour encourager les investissements privés français dans un contexte très concurrentiel, où la Chine occupe de plus en plus le marché. Il était accompagné de 25 sociétés françaises.

L'objectif : Connecter la nouvelle génération d'entrepreneurs, chefs d'entreprise, investisseurs et structures d'accompagnement africaines et françaises, afin d'aider à mettre en place les écosystèmes permettant à se côtoyer davantage, pour qu'ils aient une meilleure connaissance d'outils et de ressources financières mobilisables auprès de la Team France.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X