Cameroun: Engrais - Deux nouveaux produits homologués

L'engrais minéral racinaire et l'urée N 46 ont été validés au cours de la session spéciale présidée par le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, le 10 juin dernier à Yaoundé.

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural (Minader), Gabriel Mbaïrobé, a présidé le 10 juin dernier une session spéciale d'homologation de deux nouveaux produits fertilisants. Le comité d'évaluation des engrais a analysé l'engrais minéral racinaire et l'urée N 46. Ces deux formulations, au terme d'une évaluation concluante, sont ajoutées aux 89 autres déjà homologuées.

« L'organisation de la présente session extraordinaire, et ce, dans un contexte de crise sanitaire internationale qui a paralysé tous les secteurs de la vie, confirme à suffisance la vitalité du sous-secteur engrais, partie intégrante du secteur agricole et du développement rural, clé par excellence de résilience de notre économie, face aux chocs émergents multiformes auxquels s'expose l'économie de notre pays », a relevé le Minader.

La tenue de cette première session extraordinaire s'inscrit dans la dynamique des premières, ordinaires, tenues en début du premier trimestre 2021, « réaffirmant la volonté du gouvernement d'assainir le sous-secteur, en marquant un terme à la tolérance administrative, jusque-là observée dans le sous-secteur », a précisé Gabriel Mbaïrobé. Ainsi, selon lui, ne pourront désormais exercer dans ce sous-secteur, que les opérateurs régulièrement inscrits au Minader, tout comme ne seront utilisés, sur toute l'étendue du territoire, que les engrais homologués par la Commission d'évaluation des engrais.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X