Ile Maurice: Baie-du-Tombeau - Trois ouvriers bangladais manquent à l'appel

Alors que Xavier Duval pose sa PNQ sur les personnes manquantes, trois disparitions ont été rapportées au poste de police de Baie-du-Tombeau lundi 14 juin.

Il s'agit de trois ouvriers bangladais, dont le permis de travail est toujours valide. L'un d'eux travaille pour une usine de Baie-du-Tombeau et les deux autres pour une autre entreprise. Ils résidaient dans des dortoirs de ce village côtier.

Dans un premier cas, un directeur de 59 ans et habitant Roche-Bois a signalé la disparition d'un de ses machinistes. Ce dernier, un homme de 31 ans, de nationalité bangladaise, est parti depuis le 6 juin.

Dans le deuxième cas ce sont deux autres ouvriers qui manquent à l'appel. C'est un directeur de 56 ans et habitant Baie-du-Tombeau qui en a fait état de cette affaire à la police lundi. Les deux fugitifs sont un machiniste de 35 ans et un opérateur de 31 ans.

Les signalements de ces trois fugitifs ont été communiqués à la police. Ils ont activement recherchés.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X