Sénégal: Kaffrine - 327 morts enregistrés dans des accidents entre 2014 et 2020

Kaffrine — Trois cent vingt-sept accidents de la route ont été enregistrés dans la région de Kaffrine (centre) entre 2014 et 2020, dont plus de 40% sont survenus dans le département de Koungheul, a-t-on appris au cours d'une réunion du cadre de concertation régionale sur la prévention routière.

Cette réunion tenue lundi visait à mettre en place, au niveau de la région, un plan d'actions de prévention des accidents sur la voie publique.

Selon une présentation de la région médicale, 327 morts ont été dénombrés dans les 1082 accidents de la route survenus dans la région entre 2014 et 2020, pour 2007 blessés.

"Le département de Koungheul a attiré notre attention car plus de 40% des accidents surviennent au niveau de ce département, mais c'est surtout au niveau des agglomérations" que ses accidents sont enregistrés, a indiqué le médecin-chef de région, docteur Moustapha Diop.

Les accidents comptabilisés sont pris en compte par le dispositif de surveillance de la santé, l'essentiel des chiffres s'y rapportant ayant été collectés grâce à l'appui des forces de défense et de sécurité, a précisé le médecin-chef.

"Le constat est que le nombre d'accidents augmente d'année en année, nous sommes passés de 30 accidents à plus de 200 accidents en 2020, ceci est préoccupant et mérite des actions concrètes", a indiqué le docteur Diop.

Il est revenu sur l'analyse des données de ces accidents de la route dont les résultats montrent que 90 % d'entre eux sont liés à des facteurs humains, la tranche d'âge des jeunes étant par ailleurs la catégorie de la population la plus touchée.

"Nous avons assez de données pour mettre en place dans la région de Kaffrine des mesures fortes, et donc au sortir de cette réunion nous allons élaborer un document qui, une fois mis en œuvre, va permettre la réduction du nombre d'accidents", a dit le médecin-chef de région.

Plus de: APS

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X