Togo: Le dépotage ne doit pas s'arrêter

15 Juin 2021

Les dockers menacent de faire grève. Ils dénoncent des conditions de vie et de travail 'dégradantes'.

Ils réclament l'adoption d'un statut particulier et l'octroi de primes

La grève n'est pas une fatalité à condition que la direction du port autonome de Lomé (PAL) et les opérateurs privés de la plateforme prennent leurs responsabilités.

Le PAL est le poumon économique du Togo. Un arrêt de travail, même partiel, aurait de graves conséquences.

Le dialogue reste ouvert.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X