Togo: Le chant de Joseph Kokou Koffigoh

15 Juin 2021

Critiqué par l'Union africaine, dont il dirigeait les observateurs à l'élection présidentielle ivoirienne de 2011, pour avoir participé à la prestation de serment de Laurent Gbagbo, l'ancien Premier ministre togolais Joseph Kokou Koffigoh n'en reste pas moins fidèle à l'ancien président de Côte d'Ivoire dont le retour est annoncé à Abidjan.

Il vient de publier un ouvrage dans lequel il rend hommage au chef du FPI. Il dénonce les vices de procédure et l'incarcération par la CPI pendant près de 10 ans.

Un recueil de poèmes à la gloire de Gbagbo.

L'ex-président ivoirien doit rentrer, jeudi 17 juin à Abidjan après dix ans d'absence, trois mois à peine après son acquittement définitif de crimes contre l'humanité par la justice internationale et le feu vert à son retour donné par son rival, le président Alassane Ouattara, au nom de la 'réconciliation nationale'.

Joseph Kokou Koffigoh

Ses adversaires estiment qu'il a précipité son pays dans le chaos en refusant sa défaite face à Alassane Ouattara à la présidentielle de 2010.

Gbagbo reste sous le coup d'une condamnation en Côte d'Ivoire à vingt ans de prison pour le « braquage » de la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest (BCEAO) commis à cette époque.

______

'Chants pour un retour au pays natal', 92 pages, Editions Continents (Lomé)

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X