Cameroun: Projets d'infrastructures routières - La gestion financière doit être améliorée

Conclusion du comité interministériel dédié à cette tâche réuni jeudi dernier à Yaoundé.

Très souvent au cours de l'évaluation des travaux d'infrastructures routières, la question du paiement des décomptes revient. Cette question sera sans doute mieux adressée après le tenue, jeudi dernier à Yaoundé, des travaux pour l'exercice 2021 de la session du comité interministériel chargé du suivi de l'exécution physique, financière et comptable des projets du ministère des Travaux publics (Mintp). Une rencontre à laquelle ont pris part les représentants des administrations publiques et parapubliques impliquées dans le suivi financier des projets d'infrastructures.

« Il s'agit d'harmoniser les informations au niveau de chacun des organes de paiement et même des organes de mise en œuvre afin d'améliorer la qualité de la mise en œuvre de ces projets. L'activité qui doit se mener au cours de cette session doit permettre d'optimiser la mise en œuvre du programme d'infrastructures routières du président de la République mais également d'anticiper de manière efficace sur les contraintes d'exécution notamment financières qui peuvent être de nature à entraver la mise en œuvre effective desdits projets », a expliqué Armand Ndjodom, secrétaire d'Etat chargé des routes au Mintp qui a lancé les travaux.

Lesquels devraient permettre à terme, au Mintp, de disposer d'un outil à même de rendre compte en temps réel de l'exécution physique, financière et comptable des projets. Le paiement des décomptes sera ainsi facilité car faisant l'objet d'un suivi particulier.

Le secrétaire d'Etat n'a pas manqué de relever les obstacles à cette procédure de suivi des projets. En 2020 par exemple, il s'agissait entre autre de la non consolidation des informations sur les paiements effectifs des décomptes, due à la non communication de la situation desdits paiements par les structures en charge de ces questions; de l'absence de cohérence entre les situations financières au niveau des différents intervenants du circuit de paiement ne permettant pas toujours la traçabilité efficace de l'évolution des performances financières desdits projets.

Plus de: Cameroon Tribune

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X