Cameroun: Fonds mondial pour la nature - Coopération redynamisée

Le nouveau protocole d'accord pour la sauvegarde de la nature signé hier à Yaoundé entre le ministre de l'Environnement et la directrice nationale de cette organisation.

La coopération entre le Cameroun et le Fonds mondial pour la nature (WWF) franchit un nouveau cap. Hier à Yaoundé, le ministre de l'Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable (Minepded), Hele Pierre, a signé avec la directrice nationale bureau du programme Cameroun de cette organisation, Clotilde Ngomba, un nouveau protocole d'accord de collaboration. Cet accord vient ainsi renouveler celui signé le 5 juin 2015 et qui est arrivé à échéance le 5 juin 2020.

Le nouveau protocole prend désormais en compte de nouvelles orientations du gouvernement ainsi que les options proposées par le Fonds mondial pour la nature. Il s'agit des droits de l'Homme, de la sauvegarde environnementale et sociale. Ce nouvel accord intègre aussi de nouvelles thématiques telles que le climat, la biodiversité et les commodités agro-écologiques, des éléments qui sont en conformité avec la Stratégie nationale de développement 2020-2030 (SND 30) et le Document de stratégie de développement du secteur rural.

Grâce à ce nouvel accord, le Cameroun et le WWF s'engagent à poursuivre les actions entreprises dans le cadre des programmes arrêtés de commun accord. Notamment le programme à impact sur la gestion intégrée des paysages transfrontaliers du bassin du Congo, l'accompagnement du processus REDD+ (réduction des émissions causées par le déboisement et la dégradation des forêts) dont le WWF assure la facilitation. Tout comme les actions en matière de biodiversité pour le développement des engagements volontaires post-2020 du Cameroun et pour la conservation dans les paysages transfrontaliers de la Tri nationale de la Sangha et du Dja-Odzala-Minkebe. A ces activités s'ajoutent l'engagement du Fonds à œuvrer pour la restauration des paysages forestiers, la gestion durable des zones humides et la mobilisation de la finance climatique.

Tout en exprimant leur engagement à respecter les termes de cet accord, Hele Pierre et Clotilde Ngomba ont affirmé leur détermination à poursuivre cette collaboration.

Plus de: Cameroon Tribune

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X