Congo-Brazzaville: Journée mondiale de l'albinisme -Lla FMT et VAOS ont célébré l'évènement

Les deux associations ont armé moralement les albinos. Et chacun d'eux a reçu un kit contenant un parasol, des boites de vaseline pure blanche et des savons Monganga.

Près de vingt membres de la Fondation Mwimba-Texas (FMT), venus de différentes communes de Kinshasa, se sont retrouvés, le 13 juin, à l'espace Hopit'Art, dans l'immeuble Le Palmier, à Gombe pour célébrer la septième édition de la Journée mondiale de sensibilisation à l'albinisme (JMA) ainsi que les 23 ans de cette organisation. Dans ce nombre, la FMT a privilégié les enfants de moins de 15 ans, qui étaient accompagnés de leurs parents.

Cette activité, célébrée sur le thème « Albinos, fort face, envers et contre tout », a également marqué le début d'un partenariat entre l'ONG des albinos de la RDC et l'ASBL Vision d'actions pour les oubliés de la société (VAOS) conduite par sa présidente Jeannine Kanku.

L'albinos est un être humain

Cette célébration a été une occasion pour le vice-président de la FMT, Glody Mwimba, ainsi que les responsables de VAOS, M. Eki et Mlle Naomie, d'appeler les albinos à bannir l'auto-discrimination. Elle a également permis de lancer un appel à la société pour adopter un regard positif envers l'albinisme. « Vous n'êtes pas des sous-hommes. Vous avez les mêmes valeurs, les mêmes droits et aussi les mêmes obligations que tous les autres personnes humaines », ont indiqué les trois orateurs. Ne vous sous-estimez donc pas, ont-ils insisté, en vous mettant à l'écart de la société.

Ces appels ont également constitué le contenu du message de la FMT à ses membres et à toute la société lu par Merveille Tumba. Aussi Glody Mwimba a-t-il appelé les albinos a se protéger contre leur ennemi numéro un, les rayons solaires, qui détruisent leur peau et causent le cancer de la peau. Ce même appel a été lancé en direction des parents ayant des enfants albinos afin de les protéger contre ces rayons.

Premières activités après la disparition de Mwimba Texas

La FMT a fêté cette année ses 23 ans d'existence. Cet anniversaire, qui coïncide avec la septième édition de la JMA, est le premier que les membres de cette organisation fêtent après le décès du fondateur de cette ONG, le catcheur albinos Alphonse Mwimba Makiese Texas, en septembre dernier. Sous la conduite de son actuel président Faustin Loso, appelé affectueusement par les albinos Papa Loso, qui a délégué son pouvoir au vice-président Glody Mwimba, les membres de la FMT font la promesse de continuer avec la vision du précurseur de la lutte pour les droits des albinos, Mwimba Texas.

C'est également pour honorer sa mémoire que ceux-ci se retrouvent à chaque occasion sous la conduite des actuels dirigeants de l'ONG. Pour eux, avec le travail abattu par Alphonse Mwimba texas pendant les vingt-trois ans d'activités de la Fondation éponyme, le chemin est déjà balisé pour l'avenir. « Le grain planté a déjà donné une plante qui produit des fruits », a expliqué Glody Mwimba.

Pour cette cette célébration en format réduit à cause de la situation sanitaire marquée par la troisième vague de la covid-19, VAOS a fourni aux albinos des kits comprenant des parasols, des savons Monganga et la vaseline pure blanche, permettant aux albinos de protéger leur peau contre les rayons solaires.

Le département Top modèle et mannequinat de la FMT, dirigé par Alida N'Kamba, a organisé un défilé de mode des albinos. Cette cérémonie a également connu la prestation du médecin de scène Roméo Mayola, qui a formé de petits enfants albinos, pendant quelques minutes, pour les mettre à niveau de jouer des saynètes devant leurs semblables.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X