Algérie: Plan de relance économique - Le tiers des actions à court terme réalisé

Alger — Seulement le tiers des actions inscrites dans les recommandations de la "Conférence Nationale sur le plan de relance pour une économie nouvelle", tenue en août 2020, a été réalisé, selon le 2ème Rapport d'évaluation de la mise en œuvre des actions issues de cette Conférence.

Selon ce rapport du Conseil National Economique, Social et Environnemental, qui retrace l'évaluation des contributions des secteurs ayant participé aux réunions de suivi organisées par le CNESE du 19 au 23 mai dernier, "seulement 32% des actions à court terme ont été achevées et 9% des actions entamées dont le délai de réalisation a expiré".

Le rapport note que 31% des actions répertoriées (dans le cadre de ce plan) sont considérées comme des actions à court terme impliquant une mise en œuvre allant jusqu'au 31 décembre 2021.

Rappelant la série de réunions de suivi lancées par le CNESE avec les secteurs concernés par la mise en œuvre des recommandations de la conférence, à l'issue desquelles ces secteurs ont été conviés à procéder à une autoévaluation des résultats obtenus à travers la remise d'un rapport et le renseignement d'un canevas mis à leur disposition à cet effet, le rapport explique que la fiche-canevas sectorielle constitue le document de référence de l'action des ministères et l'engagement à réaliser les objectifs définis et à mobiliser les moyens requis pour les atteindre.

Parmi ces raisons, le rapport cite l'ajout ou suppression des actions pour une bonne mise en œuvre des recommandations, des canevas mal renseignés, l'absence des secteurs lors des réunions de la première et de la seconde évaluation ou encore le non transfert des canevas ou des données.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X