Cameroun: Champion des systèmes alimentaires Divine Ntiokam,

Le fondateur et directeur général du réseau CSAYN (Climate Smart Agriculture Youth Network) a mis en place une base de données mondiale sur les héros du sommet sur les systèmes alimentaires et a organisé des dialogues.

Qu'est-ce que cela fait d'être un Champion des systèmes alimentaires des Nations Unies ?

J'ai rencontré des personnes qui ont vraiment changé mon état d'esprit et m'ont encouragé à continuer à progresser et à continuer à être l'un des principaux Champions dans le monde. Jusqu'à présent, nous avons organisé près de 41 dialogues indépendants dans le cadre du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires dans les pays africains du réseau CSAYN (Climate Smart Agriculture Youth Network).

Quelles sont vos attentes ?

Au départ, mon objectif personnel était de rencontrer des jeunes du continent africain et du monde entier et de m'engager avec eux. De même, je voulais être le meilleur et le plus influent des Champions en organisant autant de dialogues que possible pour discuter des systèmes alimentaires.

Qu'avez-vous accompli sur ce front jusqu'à présent ?

J'ai pu créer la base de données des Food Systems Summit Heroes (FSSH), qui compte actuellement 792 membres à travers le monde. Nous avons organisé plus de 41 dialogues indépendants sur le Sommet sur les systèmes alimentaires à travers le monde, qui sont toujours en cours, et nous avons créé un secrétariat pour mettre à jour et coordonner les efforts avec les Nations Unies en ce qui concerne le Sommet. Nous avons également organisé deux dialogues indépendants de haut niveau sur les systèmes alimentaires, qui ont attiré jusqu'à 700 participants.

La plus grande satisfaction personnelle est que CSAYN Global a gagné du terrain dans le monde entier, devenant un réseau de référence. Ainsi, de nombreux jeunes sont enthousiastes à l'idée de rejoindre le réseau en raison de l'énorme croissance de quatre pays en 2014 à 90 pays en mai 2021.

Plus de: Africa Renewal

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X