Madagascar: IOGA en grève - Aucune information sur le séisme d'hier

Le personnel de l'IOGA refuse de donner des informations sur le séisme d'hier.

Un séisme a été ressenti, hier, aux alentours de 2h par les populations d'Analamanga et d'Itasy. Selon les témoignages, l'intensité du phénomène varie en fonction de la zone géographique. Des habitants de la région Itasy, par exemple, ont fait savoir que les «secousses» étaient assez conséquentes. Pour la population d'Antananarivo, les secousses en question, bien que moins importantes, ont été ressenties dans plusieurs quartiers d'Analamahitsy à Ambohimangakely. Selon les dires de ceux qui ont pu ressentir le phénomène, deux fréquences de secousse de quelques secondes ont été notées.

De son côté, l'IOGA ou Institut et Observatoire de Géophysique d'Antananarivo «n'est pas en mesure de fournir des informations concernant le séisme d'hier». Joint au téléphone, un technicien nous a fait savoir que «le personnel est actuellement en grève et que la communication sur le phénomène devrait être du ressort d'un agent officiellement recruté par l'État. Alors qu'il n'y en a pas actuellement auprès de l'Observatoire». Par ailleurs, notre source fait savoir que «le séisme aurait pu être causé par un effet domino dû au séisme qui s'est tenu à Mayotte».

Avant de préciser que les séismes ne sont pas «d'origine volcanique à Madagascar contrairement à ce que beaucoup pourraient penser». D'ici la fin de la grève du personnel de l'IOGA, les citoyens sont dans l'expectative quant aux informations sur le tremblement de terre survenu hier.

Plus de: Midi Madagasikara

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X