Ile Maurice: Incidents à Vallée-Pitot - Un homme de 23 ans nie sa participation à la «rébellion»

Une quatrième personne a été arrêtée hier, mardi 15 juin, dans le cadre des incidents qui avaient secoué Vallée-Pitôt dans la soirée du lundi 7 juin. Il s'agit d'un homme de 23 ans. Il a été traduit devant le tribunal de Port-Louis pour rébellion. Interrogé par les enquêteurs de la Criminal Investigation Division de Port-Louis Nord, il a nié le fait qu'il se trouvait parmi la foule ce soir-là.

Toutefois, l'un des habitants de la région, aussi en détention dans cette affaire, l'a positivement identifié comme faisant parti de la bande présente avec lui.

Pour rappel, dans la soirée du 7 juin, des habitants de Vallée-Pitot sont descendus dans la rue pour déplorer un manque de communication de la part des autorités, par rapport au fait que la période durant laquelle la région serait considérée comme étant une zone rouge allait être étendue. Des centaines de personnes se sont alors massées à l'angle des Rue Diego Garcia et Edgar Laurent, enlevant les barrières placées par la police contrôler l'accès. Des pierres avaient aussi été lancées en direction des fourgonnettes de la police. La foule s'était ensuite dispersée après quelques heures.

A La Une: Ile Maurice

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X