Congo-Brazzaville: Lyon - ça s'agite autour du Congolais Héritier Deyonge !

Le jeune belgo-congolais Héritier Deyonge fait son retour à l'Olympique lyonnais après un prêt au FC Utrecht.

L'un des chantiers de l'Olympique lyonnais à l'intersaison sera la gestion de ses joueurs prêtés. Plusieurs d'entre eux devraient quitter le club à leur retour, notamment pour des questions financières. Avec de nombreux joueurs prêtés cette saison, l'OL va devoir trouver un nouveau point de chute à certains d'entre eux cet été pour éviter d'avoir un effectif surchargé lors du prochain exercice. Ainsi, Héritier Deyonge serait susceptible de quitter Lyon à l'intersaison.

Débauché au PSV Eindhoven en 2019, le jeune défenseur belge d'origine congolaise a quitté en effet l'OL pour un prêt d'une saison à Utrecht. De retour à l'Olympique Lyonnais, le latéral gauche attise les convoitises. Selon footmercato, le défenseur de 19 ans figure dans les petits papiers de clubs de Serie A et de Jupiler Pro League, parmi lesquels se trouvent notamment la Fiorentina, le Club Bruges ainsi que le Standard de Liège. Le gaucher passé par le PSV Eindhoven a donc des semaines agitées devant lui... À moins qu'il ne décide simplement de rester entre Rhône et Saône et de se battre pour sa place, l'arrivée du technicien néerlandais Peter Bosz pouvant lui être favorable.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X