Sénégal: Visite de Macky Sall à Agnam - Le Bosséa déroule le tapis rouge au chef de l'Etat

15 Juin 2021

Il y avait foule, hier, lors du début du périple du président dans la région de Matam. A Agnam, au cœur du Bossea, les populations ont réservé un accueil chaleureux à leur hôte. Mais bien avant, de Boké Dialloubé à Mbollo Birane en passant par différentes localités, le Fouta a porté en triomphe le chef de l'Etat.

C'est l'image de ce début d'après-midi. Flanqué de ses plus proches lieutenants, le maire Farba Ngom, avec ses foulées soutenues, va à la rencontre de son mentor politique le chef de l'Etat, à l'entrée de la ville. L'ambiance est surexcitée, la foule grossit et fait cap, avec son leader sur Agnam Goly, pour souhaiter la bienvenue à Macky Sall.

En effet, sur la grande avenue, qui divise la commune chef-lieu d'arrondissement de part et d'autre, les drapeaux tricolores flanqués de l'étoile sont au vent. L'ambiance est électrique. Dans une belle ambiance, les habitants ont réservé un accueil coloré au chef de l'Etat. Sur les polos, deux mots « merci président » résument l'état d'esprit des habitants du Bosséa, localité ayant bénéficié de l'apport de l'Etat en termes d'infrastructures de base. En effet, l'accueil réservé au président de la République, à l'entrée de la région de Matam, est particulièrement exceptionnel. Des haies immenses se dressent de gauche à droite. Tout est aux couleurs de l'Alliance pour la République (Apr). Les enfants ne se privent pas de scander le nom du chef de l'Etat pour montrer leur assentiment.

Les populations du Diéry et du Walo des communes de Oréfondé, d'Agnam, de Thilogne et de Dabia se sont donné rendez-vous à Agnam Goly, théâtre de cette mobilisation qui démontre l'ancrage du parti présidentiel dans cette zone. Les slogans semblaient sortir des poitrines pour emplir l'atmosphère. Ceux-ci tournent autour de la perpétuation du pacte entre Macky Sall et cette partie du pays.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X