Burkina Faso: Diplomatie - Les « adieux » de l'ambassadrice du Canada au Premier ministre

L'ambassadrice du Canada au Burkina, Carole McQueen (gauche), a affirmé être satisfaite de sa collaboration avec le gouvernement burkinabè.

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience l'ambassadrice du Canada au Burkina Faso, Carol McQueen, le mardi 15 juin 2021, à Ouagadougou.

En fin de mandat, l'ambassadrice du Canada au Burkina Faso et au Benin, Carole McQueen, est venue traduire sa gratitude au Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, après près de deux ans de collaboration (septembre 2019). C'était au cours d'une audience qui lui a été accordée, le mardi 15 juin 2021, à Ouagadougou. « Sous mon mandat, nous avons réussi à doubler notre aide au développement au Burkina Faso notamment dans les domaines de l'éducation où nous avons aussi assuré le chef de file des partenaires techniques et financiers ces deux dernières années», a-t-elle fait savoir.

Selon l'ambassadrice, Carole McQueen, l'amitié entre le Canada et le Burkina Faso restera « très forte », parce que son pays s'est engagé à être un partenaire technique et financier à long terme pour le pays des Hommes intègres. « En termes de coopération bilatérale, sous mon mandat, nous avons consacré environ 11 millions de dollars canadiens à l'aide humanitaire et cette année, nous comptons mettre en œuvre environ 30 millions de dollars canadiens pour l'éducation mais aussi pour l'autonomisation des femmes », a-t-elle fait savoir.

Dans les mois à venir, a poursuivi Carol McQueen, le Canada et le gouvernement burkinabè feront une planification afin d'augmenter l'aide humanitaire à 40 millions de dollars pour aider le Burkina Faso à faire face aux crises sécuritaire et sanitaire. Au cours de cette audience, la diplomate canadienne a aussi présenté ses condoléances au gouvernement, à la suite de l'attaque de Solhan dans le Sahel. « Le Canada condamne fermement les horribles attaques ayant ciblé les civils de Solhan, dans la province du Yagha. Rien ne justifie de s'en prendre aux populations. Nous présentons nos profondes et sincères condoléances aux familles des victimes ainsi qu'au peuple burkinabè. Le Canada demeure aux côtés du Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme », a-t-elle signifié.

Après la diplomate canadienne, le Premier ministre a reçu en audience, le représentant du Burkina Faso dans le Conseil d'administration de la Banque mondiale, Alphonse Kouagou. Il a dit être venu s'imprégner des priorités des autorités burkinabè, pour mieux défendre les dossiers du pays au sein du conseil de la banque.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X