Cameroun: Turquie - Accusé de match arrangé, le Camerounais Jean-Claude Billong réagit

Jean-Claude Billong réagit ! Accusé par la presse turque d'avoir arrangé le match Besiktas - Hatayspor avec son compatriote Vincent Aboubakar, le défenseur camerounais, ne se reconnait pas dans ces accusations.

« Je n'avais aucune idée, en finissant cette saison, que ça allait créer de telles rumeurs, aussi fortes. Pour moi, c'est un choc. Je défie quiconque de me ramener des preuves tangibles sur ces allégations », a déclaré Billong, sur les ondes de la radio camerounaise RSI, propos relayés par Football 365.

Le défenseur des Lions indomptables du Cameroun, répond ainsi à l'affaire de corruption qui fait la une dans les milieux du football en Turquie. Il est accusé d'avoir arrangé, avec Vincent Aboubakar, la rencontre qui a opposé son club, Hatayspor, à Besiktas et d'avoir levé le pied lors de ce match, permettant ainsi au club stambouliote de l'emporter sur le score fleuve de 7-0. Un score qui lui a permis de remporter le championnat, en dépassant Galatasaray à la différence de but (un but de différence).

« Tout ce qui se dit, de A à Z est totalement faux. J'ai entendu que j'ai été licencié, ou que j'allais l'être, j'ai entendu que le club m'avait viré après le match... Tout cela est totalement faux ! », a fait savoir Billong.

Tout en indiquant que cette affaire nuit à son image, le natif de Mantes-la-Jolie, estime que les gens ont créé une histoire et l'ont relayée auprès de tout le monde. Il pointe du doigt les soutiens de Galatasaray, qui a perdu le championnat au profit de Besiktas.

« J'espère qu'au vu de tout cela, il y aura des répercussions, et qu'on va trouver une bonne défense à mon sujet », poursuit Jean-Claude Billong, menaçant de contre-attaquer devant les tribunaux.

« Je suis en train de discuter avec des conseils pour voir comment je peux avoir gain de cause sur le plan juridique, car cette affaire nuit à mon image. Au vu de cela, on verra comment on va avancer ».

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X