Cote d'Ivoire: Installation officielle du guide suprême des musulmans - Vagondo Diomandé, ministre de l'intérieur et de la sécurité - "Le chef de l'Etat voudrait compter sur vous (... ) afin qu'ensemble nous faisions barrage à l'extrémisme violent"

L'installation officielle du Guide suprême des musulmans de Côte d'Ivoire, Cheickoul Aïma Ousmane Diakité, le samedi 12 juin 2021 à la grande mosquée de la Riviéra-Golf, a été l'occasion pour le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, le général Vagondo Diomandé, de s'adresser à la communauté musulmane, au nom du Président de la République, Alassane Ouattara, qui compte sur l'ensemble de cette communauté pour «faire barrage à l'extrémisme violent» en Côte d'Ivoire.

Au nom du Président de la République de Côte d'Ivoire, représenté à l'installation officielle du Cheickoul Aïma Ousmane Diakité par le ministre d'État, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, le ministre Vagondo Diomandé s'est réjoui du choix du nouveau Guide des musulmans de Côte d'Ivoire, avant de rappeler au Cheick Ousmane Diakité, la menace terroriste qui plane sur les pays de la sous-région ouest-africaine : « Votre ascension est perçue comme une chance pour la promotion d'une communauté plus fraternelle, plus unie, plus solidaire mais surtout, une opportunité pour le renforcement de l'image de l'Islam, un Islam d'amour, de tolérance. Malheureusement, votre arrivée à la tête de la communauté intervient dans un contexte national marqué par des attaques répétées de groupes djihadistes contre les positions de nos forces de défense et de sécurité, faisant souvent des dégâts humains et mettant à mal la quiétude des populations. Il n'est un secret pour personne que ces terroristes disent agir au nom d'une certaine idéologie, soit disant islamique, même si nous savons qu'il n'existe aucun fondement coranique à ces idéologies de haine et de mort. Malheureusement, l'ignorance d'une frange de notre jeunesse leur offre un terreau fertile. Le chef de l'État voudrait compter sur vous, pour que tous les imams et les prédicateurs, où qu'ils se trouvent sur le territoire national participent à l'éducation et à la sensibilisation pour un Islam de paix en Côte d'Ivoire, afin qu'ensemble, nos forces de défense et de sécurité mobilisées, nous faisions barrage à l'extrémisme violent ».

Cheickoul Aïma Ousmane Diakité, président du COSIM : «Une jeunesse non éduquée, mal formée et au chômage peut être source d'insécurité et un terreau fertile au développement de toutes formes d'extrémisme»

En prenant la parole après avoir reçu ses attributs, El hadj Ousmane Diakité, 65 ans, 7ème Guide suprême de la communauté musulmane de Côte d'Ivoire a dit : « Les questions d'éducation, de la formation et de l'insertion socioprofessionnelle de notre jeunesse demeure une priorité pour le COSIM, car une jeunesse non éduquée, mal formée et au chômage peut être source d'insécurité et un terreau fertile au développement de toute forme d'extrémisme que nous rejetons de toutes nos forces ». El hadj Ousmane Diakité a ajouté : «Une occasion historique nous est offerte pour consolider les acquis de plus d'un demi-siècle de travail dans le sentier d'Allah, pour le rayonnement de l'Islam dans notre pays. Au plan national , un travail important a été abattu, beaucoup reste encore à faire (... ) Notre seul but, à travers nos enseignements et nos pratiques religieux, doit être la promotion de l'Islam et la recherche de l'agrément exclusif d'Allah, loin des conceptions extrémistes attribuées à l'Islam qui est, depuis ses origines, une religion du juste milieu, de la pondération et de la modération. Le COSIM prendra aujourd'hui à bras-le-corps toutes les problématiques de notre contexte social, politique, économique et environnemental».

Le 7ème Guide suprême des musulmans a reçu l'allégeance de tous les imams de Côte d'Ivoire, membres du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques (COSIM) et a rappelé le but de la communauté musulmane de Côte d'Ivoire, à savoir « la promotion de l'Islam et la recherche de l'agrément exclusif d'Allah, loin des conceptions extrémistes attribuées à l'Islam ».

Rappelons qu'El hadj Ousmane Diakité a été désigné Guide suprême de la communauté musulmane de Côte d' Ivoire, le 27 avril 2021, après le décès du Cheickoul Aïma Traoré Mamadou.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X