Tunisie: Ministère de la Femme, de la Famille et des Seniors - Cinq guides sectoriels pour lutter contre la violence

16 Juin 2021

Un atelier réunissant les représentants du ministère de la Femme, de la Famille et des Seniors, l'Office national de la famille et de la population et l'ONU Femmes, a été tenu jeudi dernier pour annoncer, lors d'une cérémonie, le lancement de cinq guides sectoriels pour la prise en charge des femmes victimes de violences.

Ce guide s'inscrit, en effet, dans le cadre du projet pilote : «Création de mécanismes intersectoriels pour la prise en charge des femmes victimes de violences » et la cérémonie s'est tenue pour célébrer le projet en question, qui a démarré depuis 2014 et qui s'est étalé sur trois ans, à savoir jusqu'à 2017. Le projet est composé de deux phases, notamment les mécanismes intersectoriels de prise en charge des femmes victimes de violences qui ont été développés à l'échelle du gouvernorat de Ben Arous d'octobre 2014 jusqu'à décembre 2016 et la seconde phase qui s'est étalée de janvier à décembre 2017 sur la région du Grand-Tunis.

Un projet sur trois ans

Ce projet implique en effet de nombreuses institutions publiques du gouvernorat de Ben Arous qui œuvrent dans le domaine de la prise en charge de ces femmes violentées, notamment la direction régionale de la Santé, la direction régionale des Affaires sociales, la direction régionale de la Justice, la direction régionale de la Sécurité, la délégation régionale de la Femme et de la Famille ainsi que des organisations non gouvernementales. Le projet de création de mécanismes intersectoriels de prise en charge des femmes victimes de violences s'inscrit dans le cadre de l'opérationnalisation de la stratégie nationale de lutte contre les violences faites aux femmes au sein de la famille et de la société et qui a été élaborée depuis l'année 2008 par le ministère de la Femme, de la Famille, de l'Enfant et des Personnes âgées. Il répond ainsi à son deuxième domaine d'intervention, à savoir l'amélioration et la création de services appropriés et diversifiés pour une prise en charge et un système de référence multisectoriels de qualité accessible aux femmes victimes de violences.

Parmi les objectifs principaux du projet, on note le bénéfice pour des femmes victimes de violences de la mise en place d'une réponse intersectorielle efficace et coordonnée dans le Grand-Tunis ,et ce , à travers la création de mécanismes de coordination intersectorielle en matière de prise en charge des femmes victimes de violences, le renforcement des compétences des prestataires, le renforcement des mécanismes qui garantissent la protection et la sécurité des femmes victimes de violences, l'assurance d'une collaboration efficace entre les différents partenaires concernés par la problématique des violences faites aux femmes et l'assurance d'un suivi des protocoles de prise en charge intersectorielle mis en place.

On note, par ailleurs, que le projet a permis de délimiter les procédures sectorielles en ce qui concerne la prise en charge des femmes victimes de violences dans les secteurs de la Justice, de l'Intérieur, des Affaires sociales et au sein du ministère de la Femme, de la Famille et des Seniors en 2016. En 2018, une convention a été signée entre les différents secteurs pour jeter les bases d'un travail collaboratif entre les secteurs de la justice, de la santé, des affaires sociales et de la femme en collaboration avec les différents acteurs de la société civile.

En 2020, la mise en place d'instances coordinatrices régionales sous l'égide des délégations régionales des affaires de la Femme et de la Famille pour coordonner les interventions au niveau régional réunissant les intervenants intersectoriels et associations participantes au niveau des régions, ainsi que la préparation des guides intersectoriels pour la prise en charge des femmes victimes de violences.

Lors de cet atelier, les cinq guides sectoriels présentés par Faten Sabai, dans le domaine sécuritaire, par Najet Jawadi, dans le domaine de la santé, par Ahlem Belhadj, Chaker Selmi et Latifa Tajouri ont été dévoilés au cours de la cérémonie qui a été organisée à cet effet. Il y a lieu de souligner que les guides comportent les mécanismes scientifiques pour assurer et faciliter le travail des intervenants dans les différents secteurs pour la prise en charge des femmes victimes de violences.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X